News
06/04/2021

Webinaire ANR « Science avec et pour la société – SAPS » le jeudi 3 juin 2021

Le renforcement des interactions entre sciences, recherche et société est un enjeu majeur et un des objectifs prioritaires de la loi de programmation de la recherche 2021-2030. Dans ce contexte, l’Agence nationale de la recherche (ANR) a lancé fin février 2021 un appel à manifestation d’intérêt afin d’identifier les forces de recherche susceptibles de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et des pratiques à l’œuvre dans les relations science-société, ainsi qu’au développement d’outils et de dispositifs innovants. Afin de présenter les résultats de l’appel, et de favoriser les échanges entre acteurs du domaine sur les enjeux et les thèmes des futurs appels à projets, l’ANR organise un webinaire le jeudi 3 juin 2021 de 9h à 13h. Il s’adresse aux porteurs d’une lettre d’intention soumise à l’appel ainsi qu’aux acteurs académiques, institutionnels et associatifs non porteurs d’un projet déposé mais concernés par ces enjeux.

Un nouveau contexte pour le dialogue "Science avec et pour la société"

Cette demi-journée fut l’occasion de revenir dans un premier temps sur la nouvelle impulsion politique pour le développement des relations sciences, recherche et société, à travers une présentation des mesures issues de la LPR, de la feuille de route dédiée du MESRI, et du label "SAPS". Dans ce cadre, l’ANR consacrera 1% de son budget au partage de la culture scientifique technique et industrielle (CSTI) via des actions spécifiques.

Afin d’identifier les forces de recherche susceptibles de contribuer à une meilleure compréhension des enjeux et des pratiques à l’œuvre dans les relations sciences, recherche et société, et au développement d’outils et de dispositifs innovants, l’ANR a lancé fin février 2021 un appel à manifestation d’intérêt (AMI). L’appel encourageait des projets pluridisciplinaires, favorisant les partenariats innovants entre acteurs académiques et professionnels de la société civile (médiatiques, politiques, éducatifs, associatifs…). Il visait aussi à définir les grandes lignes de futurs appels à projets dans le cadre d’un plan d’action pluriannuel.

Cartographie des lettres d’intention déposées à l’AMI SAPS

382 lettres d’intention éligibles ont été reçues, reflétant une mobilisation exceptionnelle et collective des communautés scientifiques et des acteurs professionnels. Les coordinateurs et coordinatrices sont issus d’organismes variés (universités, établissements public à caractère scientifique et technologique, associations, etc.), répartis sur l’ensemble du territoire, ultramarins compris. On observe également une diversité des statuts : enseignant(e)-chercheur(se), ingénieur(e), chargé(e) de projet, chargé(e) de recherche, conservateur(trice) du patrimoine, etc.

La majorité des propositions concernent la recherche fondamentale et le développement expérimental. Elles recouvrent une diversité de thématiques : médiation scientifique, recherches participatives, compréhension d’un phénomène sociétal et de ses dysfonctionnements, solutions innovantes, etc. Consultez la vidéo du webinaire pour en savoir plus.

Un plan d’action ANR pluriannuel pour la promotion de la CSTI, de la médiation et des sciences participatives

Au regard de cette mobilisation, l’ANR lancera différents appels à projets dans le cadre d’un programme pluriannuel en 2 volets d’action. Le calendrier prévisionnel :

Volet "Recherche-Action"

  • Juillet 2021 : un premier appel à projets "Recherche-Action SAPS" dédié à la médiation et à la communication, pour soutenir des projets de 12 à 24 mois portés par des équipes d’établissements et organismes de recherche avec un montant maximum de 75-80 k€ par projet.
  • Novembre 2021 : un appel visant les "sciences participatives"
  • Mars 2022 : un appel visant les "solutions innovantes"
  • Second semestre 2022 : un appel visant "l’expertise et les politiques publiques"

Volet "Mobilisation des chercheurs et chercheuses pour la CSTI et la médiation scientifique"

  • Juillet 2021 : un appel visant à mobiliser les chercheurs et chercheuses en partenariat avec les "structures" locales ou régionales de CSTI. Ce premier appel concernera les projets financés en 2018 au titre de l’Appel à projets générique (AAPG) de l’ANR.
  • Fin 2021-2022-2023 : quatre autres appels visant le même objectif concerneront les projets financés en 2019, 2020, 2021 et 2022.
  • 2023 : intégrer le soutien à la CSTI dans l’Appel à projets générique 2023 qui sera lancé par l’ANR en 2022 pour des financements au second semestre 2023.

Ces deux volets seront accompagnés d’un programme d’animation en lien étroit avec tous les acteurs de la CSTI, de la médiation, de la communication et de la culture.

Note : Il s’agit d’un calendrier prévisionnel susceptible d’évoluer légèrement au cours des années 2021 et 2022.

Une table ronde et un temps d’échange dédié avec les animateurs

Une table ronde "science et société" organisée en présence d’experts de la CSTI fut également l’occasion d’échanger sur des interrogations actuelles telles que : quelle peut être la place des acteurs académiques dans les relations sciences, recherche et société ? Comment articuler médiation scientifique et recherche sur la médiation ? Dans quelles mesures les acteurs médiatiques peuvent contribuer à la structuration du dialogue science-société ? Les échanges ont convergé vers un maître mot : le réseau. En effet, les intervenants ont souligné le rôle majeur d’actions menées conjointement entre les différents acteurs de la CSTI pour renforcer ces interactions.

Les intervenants : Marie-Christine Bordeaux Vice-présidente Culture et culture scientifique de l’Université Grenoble Alpes ; Antonio Gomes Da Costa Directeur Science Médiation et Education d’Universcience, Guillaume Desbrosse, Directeur du Centre de culture scientifique technique et industriel La Rotonde et Didier Pourquery, Président de The Conversation.

Enfin, un temps d’échanges privilégié entre participants du webinaire et animateurs a permis d’aborder certaines des questions transmises en amont de cette journée. Une FAQ sera prochainement disponible sur le site internet de l’ANR.

Mission2

L’ANR, engagée pour la promotion de la CSTI et les relations science-société

L’Agence encourage les coordinateurs, coordinatrices et partenaires des projets qu’elle finance à mener ou participer à des actions de transfert de connaissances vers les citoyens et décideurs (interventions dans les médias, aide à la décision publique, actions de vulgarisation, organisation de débats grand public, etc.).

Cet engagement est inscrit dans son plan d’action 2021 et sera reconduit dans le futur Plan d’action 2022 (parution prévue en juillet 2021).

Sign up for the latest news:
Subscribe to our newsletter