Urgent news
Publication of the PAUSE - ANR Ukraine program to accommodate Ukrainian scientists in French laboratories
News
01/31/2022

Agriculture et alimentation en Méditerranée : vers des systèmes alimentaires de proximité ? Le projet DIVERCROP

On observe depuis quelques années une évolution des systèmes agricoles dans la région Méditerranéenne, avec l’abandon de zones de petite agriculture diversifiées au profit de l’agriculture intensive, ainsi que l’urbanisation et le développement touristique en zones côtières. Ces dynamiques impactent la manière de produire et de consommer. Le projet de recherche DIVERCROP coordonné par Claude Napoléone et Marta Debolini, chercheurs à l’INRAE, et financé en partie par l’ANR dans le cadre de l’ERA-NET ARIMNet 2, vise à localiser ces changements, à comprendre leur impact sur les pratiques agricoles et la diversité des espèces, et à évaluer les capacités des villes à relocaliser leurs systèmes alimentaires. Le point en vidéo sur les enjeux, approches et principaux résultats du projet.

L’évolution de l'utilisation des terres dans la région méditerranéenne peut renforcer, dans de nombreux cas, la complexité des situations avec des espaces agricoles très homogènes et d’autres espaces marqués par l’abandon, l’urbanisation ou la diversification des usages des sols.

Dans ce cadre, les chercheurs du projet DIVERCROP (2017 – 2021) montrent que sans une gestion de ces dynamiques, la mise en place de systèmes alimentaires de proximité peut être compliquée, entre des zones d’agriculture intensives tournées vers les filières longues et pouvant difficilement répondre aux sollicitations locales, et des zones diversifiées où l’abandon de la production agricole peut se généraliser. En revanche, la diversité des espaces peut également contribuer à reconnecter les villes à leurs systèmes alimentaires de proximité. Par exemple, les interstices agricoles en bordure de villes délaissés par les exploitations les plus grandes, peuvent être des lieux où des exploitations de tailles et de volumes produits plus modestes sont susceptibles de se localiser ; si tant est qu’une action publique ou collective les accompagne.

Formellement, le projet de recherche DIVERCROP s’est attaché à analyser et cartographier les tendances à l’œuvre dans le bassin méditerranéen, puis à proposer un cadre analytique et pratique susceptible d’aider à la reconnexion entre l’alimentation et l’agriculture de proximité.

Découvrez le projet DIVERCROP en vidéo :

Sign up for the latest news:
Subscribe to our newsletter