CE19 - Technologies pour la santé

Technologie haptique pour la récupération de la dextérité après AVC – HapticS

Résumé de soumission

L’accident vasculaire cérébral (AVC) entraîne souvent une diminution de la dextérité manuelle, réduisant l’autonomie et la qualité de vie des patients. La récupération de la dextérité manuelle reste sous-optimale et difficile à prédire. Les thérapies motrices post-AVC existantes concernent essentiellement la fonction du membre supérieur, mais ne permettent pas de cibler la dextérité fine. De plus, la sensorialité tactile et proprioceptive est cruciale pour une dextérité efficace. Hors, les déficits somatosensoriels post-AVC sont peu pris en compte dans la rééducation. Les approches qui cherchent à donner (ou à substituer) un retour sensoriel des mouvements des doigts, comme les approches haptiques, manquent. Ce projet multicentrique a pour but de (i) développer une technologie haptique donnant une quantification plus précise de la dextérité manuelle, (ii) augmenter l’intégration sensorimotrice pour améliorer la dextérité, (iii) permettre une meilleure prédiction de la qualité de récupération post-AVC, et (iv) fournir une thérapie de la dextérité plus efficace. Le projet est divisé en trois étapes :
(1) Nous développerons une technologie haptique avec des stimulateurs vibro-tactiles et élaborerons un protocole pour étudier l’effet haptique (intégration sensorimotrice) sur les performances de dextérité évaluées avec le dispositif Dextrain (contrôle de force, temporalité des mouvements, capacité de faire de séquences motrices, et de dissocier les mouvements des doigts). La facilitation haptique sur ces tâches sera comparée entre 30 sujets sains jeunes, 30 sujets sains âgés et 30 patients AVC pour évaluer l’effet de l’âge et de l’AVC. La validité des mesures et leurs fiabilités intra-évaluateurs seront étudiées.
(2) Dans une étude longitudinale, nous monitorerons la dextérité chez 84 patients à la phase aiguë et à 6 mois après l’AVC. L’hypothèse est que l’effet haptique améliorera la précision d’un modèle prédictif multifactoriel de la récupération de la dextérité (incluant des tests sensoriels, moteurs et cognitifs et, grâce à l’imagerie cérébrale, des lésions des faisceaux moteurs et sensoriels). L’imagerie cérébrale permettra également d’étudier les corrélats neuronaux des déficits haptiques et de la récupération de la dextérité.
(3) Nous testerons, dans une étude preuve-de-concept (essai clinique), l’efficacité de l’entrainement post-AVC de la dextérité avec retour haptique au domicile et analyserons l’éventuel changement de l’excitabilité corticale induite par le traitement grâce à la stimulation magnétique transcrânienne.
Ce projet générera une technologie haptique nouvelle et utile pour la prédiction de la récupération post-AVC et pour l’entrainement ciblé de la dextérité post-AVC. Ce projet devra améliorer nos connaissances des mécanismes neuronaux sous-jacents aux déficits et à la récupération. L’innovation technologique sera valorisée en collaboration avec la société Dextrain.

Coordination du projet

Pavel Lindberg (INSTITUT DE PSYCHIATRIE ET NEUROSCIENCES DE PARIS / Institute of Psychiatry and Neurosciences of Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPNP INSTITUT DE PSYCHIATRIE ET NEUROSCIENCES DE PARIS / Institute of Psychiatry and Neurosciences of Paris
Dextrain
UNV Service de Neurologie
ICM Institut du Cerveau et de la Moelle épinière
INCC CENTRE NEUROSCIENCES INTEGRATIVES ET COGNITION

Aide de l'ANR 538 640 euros
Début et durée du projet scientifique : novembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter