CE19 - Technologies pour la santé

Biomécanique des cardiopathies atriales: Remodelage de la paroie et hémodynamique pour comprendre la formation d'un thrombus et le risque d'AVC – BACARDYN

Résumé de soumission

Le concept de cardiopathie atriale a été récemment défini comme une anomalie structurelle ou électrique de l'oreillette gauche. Une des conséquences est le développement d'une fibrillation atriale, qui est estimée être responsable d'un tiers des AVC ischémiques. Cependant la fibrillation atriale n'est pas la seule cause d'AVC liée à l'oreillette gauche. En effet, les changements dans la mécanique de l'oreillette, dus au remodelage de paroi atriale (myocarde fibrosé principalement), peuvent mener au développement d'écoulements thrombogéniques. Les changements structurels et électriques sont interconnectés et leurs effets sur les écoulements restent mal compris. Ce projet vise donc à développer de nouveaux outils pour la détection des changements biomécaniques dans la paroi de l'oreillette et leurs effets sur les écoulements intra-cavitaires afin de prédire le risque d'AVC.
Pour cela, couplant la caractérisation de l'oreillette d'un point de vue fluide et structure, ce projet multidisciplinaire sera composé des objectifs suivants :
- Le développement d'une métrique pour la quantification locale du degré de fibrose de l'oreillette et d'en comprendre les effets sur la mécanique de la paroi, à partir de la caractérisation mécanique et biologique d’explants chirurgicaux,
- Le développement d'une méthodologie pour la caractérisation in vivo des propriétés mécaniques de la paroi de l'oreillette à partir d'images IRM,
- La création d'un lien mécanistique entre les écoulements dans l'oreillette et le risque de formation d'un thrombus, basé sur l'analyse de données d'IRM 4D,
- L'évaluation de l'impact de la fibrose de la paroi de l'oreillette sur le risque d'AVC.
Ce projet pourra mener au développement d'outils pour le diagnostic des cardiopathies atriales, et pourra permettre à long terme le développement de nouvelles stratégies de traitement.

Coordination du projet

Fanette Chassagne (Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne (Mines Saint-Etienne))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

SAINBIOSE Ecole Nationale Supérieure des Mines de Saint-Etienne (Mines Saint-Etienne)

Aide de l'ANR 236 057 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2022 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter