JCJC SVSE 7 - JCJC - SVSE 7 - Biodiversité, évolution, écologie et agronomie

Caractérisation des communautés bactériennes de la minéralosphère et des gènes bactériens impliqués dans l’altération des minéraux en sol forestier. – BACTOWEATHER

Résumé de soumission

Contrairement aux sols agricoles, les forêts poussant sur des sols acides sont parmi les écosystèmes terrestres les moins influencés ou amendés par l’Homme. Les forêts développées sur sols acides sont caractérisées par un important stock de nutriments inorganiques piégés dans des minéraux difficilement altérables du sol. En dehors des contributions liées aux pluies, aux dépôts atmosphériques et au recyclage des éléments contenus dans les feuilles et racines mortes, les minéraux du sol (primaires ou secondaires) constituent la principale source de nutriments inorganiques pour le fonctionnement à long terme des écosystèmes forestiers. Le processus d’altération est donc d’une grande importance car les nutriments contenus dans ces minéraux sont difficilement accessibles aux racines des arbres. De nos jours, plusieurs genres bactériens ont été mis en évidence pour leur capacité à altérer les minéraux et pour certains à améliorer la nutrition des arbres. Néanmoins, peu d’études ont ciblé leurs analyses sur les communautés bactériennes altérantes en relation avec leur origine écologique, et les mécanismes utilisés par les bactéries pour altérer les minéraux ainsi que les gènes impliqués restent peu étudiés ou inconnus. Le projet proposé étudiera les caractéristiques fonctionnelles, métaboliques et taxonomiques des communautés bactériennes colonisant une niche écologique particulière du sol,la minéralosphère, en utilisant des approches cultivables et non cultivables. Le projet aura pour ambition de déchiffrer les caractéristiques génomiques et les gènes impliqués dans la capacité à altérer les minéraux dans deux souches modèles efficaces pour altérer les minéraux et appartenant aux genres Burkholderia et Collimonas, en combinant séquençage, génétique et bioinformatique. Enfin, l’impact des minéraux sur l’activité des communautés microbiennes sera étudié. L'identification des communautés bactériennes altérantes ainsi que des mécanismes qu'elles utilisent pour altérer les minéraux sont des challenges de recherche, non seulement du fait de la signification fondamentale et écologique du processus d'altération, mais aussi parce que les bactéries et gènes impliqués dans ce processus pourront être utilisés comme des bio-indicateurs du statut de fertilité d'un sol.

Coordinateur du projet

INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE NANCY (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE - CENTRE DE RECHERCHE DE NANCY

Aide de l'ANR 234 963 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2012 - 36 Mois

Liens utiles