CD2I - Chimie Durable - Industries - Innovation

Synthèse de plastifiants à base isosorbide par hydroesterification des oléfines – Isosorb-CO

Résumé de soumission

La mise au point et la synthèse de nouveaux produits innovants est vitale afin d'assurer de futurs développement industriels. L'introduction de concepts liés au développement durable dans la plupart des activités économiques a permis l'ouverture de nouveaux marchés. Au niveau de la chimie, cela s'est concrétisé par une nécessité de remplacer des produits couramment utilisés mais parfois décriés pour leur toxicité. L'introduction de produits agro-sourcés est particulièrement attractive car elle permet d'inclure une part de matière renouvelable au produit fini ainsi que de lui conférer une toxicité qui peut s'avérer être réduite. Dans ce contexte de recherche de solutions alternatives innovantes, le monde des plastifiants a concentré une attention particulière. Les esters de phthalates sont de loin les plastifiants les plus utilisés dans les formulations polymères et ont été souvent l'objet d'attaques concernant leur toxicité pour l'homme et l'environnement. Ce contexte a stimulé le développement industriel d'alternatives moins toxiques en substitution des phthalates. L'introduction de produits agro-sourcés dans la confection de plastifiants représente une approche qui peut être à même d'apporter une solution durable à cette problématique. Deux laboratoires de l'Unité de Catalyse et Chimie du Solide (UCCS, UMR 8181) localisés à Lille et Lens ce sont donc associés à la société Roquettes Frères pour présenter une voie de synthèse de plastifiants agro-sourcées en s'appuyant sur une réaction catalytique compatible avec des productions à fort tonnage. En accord avec les principes de chimie verte, il s'agit d'un processus à très haute économie d'atome conduisant à la préparation de produits étudiés comme nouveaux plastifiants du PVC. De plus, afin de proposer une voie de synthèse économiquement viable, une étude concernant l'hétérogénization du catalyseur sera également entreprise en s'appuyant sur l'utilisation de conditions biphasiques liquide/liquide et liquide/solide.

Coordinateur du projet

Monsieur Mathieu Sauthier (UNIVERSITE DE LILLE I [SCIENCES ET TECHNOLOGIES]) – mathieu.sauthier@univ-lille1.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UCCS-Lille UNIVERSITE DE LILLE I [SCIENCES ET TECHNOLOGIES]
RF ROQUETTES FRERES
UCCS-Artois UNIVERSITE D'ARTOIS

Aide de l'ANR 482 723 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter