SEGI - Systèmes embarqués et grandes infrastructures

Architecture Reconfigurable Dynamiquement et Méthodologie pour l'Autoadaptation en Home Networking – ARDMAHN

Résumé de soumission

Avec la convergence de l'électronique, de l'informatique et des télécommunications, les systèmes embarqués occupent une place préférentielle dans notre quotidien notamment pour le traitement d'applications gourmandes telles que les applications multimédia. L'adaptation d'un flux multimédia aux caractéristiques des réseaux de distribution et aux besoins de l'utilisateur est un processus complexe demandant d'importantes ressources de calcul qui repose sur des techniques de transcodage, transrating, transizing, ajout de données, etc. La complexité de ces techniques, d'une part, et les contraintes sur les temps de réponses, d'autre part, génèrent des problèmes d'implémentation, d'intégration et de validation très difficiles à maîtriser. Dans le contexte des réseaux à domicile (Home Network), les passerelles résidentielles (Home Gateway ) vont être amenées dans l'avenir à gérer de multiples flux d'information d'entrée sur des technologies de réseaux variées (3G/3G+/LTE, DVB-T/-S, xDSL, WiFi, WiMax, bluetooth, technologies de capteurs, etc.) vers de multiples usages sur terminaux hétérogènes (TV, PDA, PC, Phone, etc..) en les adaptant de manière dynamique et transparente selon la demande du ou des consommateurs au sein de la maison. Le projet ARDMAHN propose de résoudre ces problèmes de performances et de timing en transférant une partie des fonctions d'adaptation du domaine logiciel vers le domaine matériel, principalement via des circuits de type FPGA. Cela implique une nouvelle méthodologie ainsi que des méthodes et techniques afin de vérifier et valider le système auto-adaptatif. Les innovations du projet ARDMAHN sont la définition d'une architecture reconfigurable dynamiquement répondant à des exigences de performances et d'adaptabilité de flux multimédias aux besoins des utilisateurs et en fonction des caractéristiques des réseaux de distribution, à l'adaptation et à la validation des fonctions logicielles d'un système existant pour migrer vers une architecture reconfigurable dynamiquement et, comme dernière innovation, la définition d'une méthodologie permettant de vérifier et de valider les architectures auto-adaptatives pour faciliter le développement aisé des applications. Le projet porte donc sur des aspects d'architecture matérielle et logicielle, au travers d'un système embarqué, capable de répondre aux défis doubles de performances et d'adaptation dynamique à des contextes et des besoins différents. Il mettra en oeuvre des solutions dédiées reconfigurables et des Multiprocesseurs programmables sur puces (MPSoC). L'objectif est également de concevoir des modèles de validation de la reconfiguration dynamique afin de simuler le comportement de ce type de conception et de valider nos travaux sur la passerelle résidentielle (Home Gateway) qui a vocation de démonstrateur.

Coordinateur du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter