BLANC - Blanc

– OLEV

Résumé de soumission

L?auto-assemblage de molécules de taille modeste en nano-objets bien définis est une voie privilégiée pour la fabrication d?architectures électro- et photo-actives susceptibles d?être intégrées dans des dispositifs électroniques. Ces architectures pourront apporter des fonctionnalités nouvelles, notamment en raison de la compartimentalisation à l?échelle nanométrique qu?elles offrent. Ce projet repose sur des résultats issus d?une collaboration fructueuse entre le coordinateur français (D. Bassani, ISM) et le coordinateur taiwanais (K.-T. Wong, NTU). Grâce à un projet d?échange Orchidée (PHC 2007 ? 08), des stratégies permettant l?introduction aisée de groupements de reconnaissance moléculaire ont pu être mis au point. Une famille de ces composés, des oligofluorènes possédant des unités bis-urée, donne lieu à la formation spontanée de vésicules à partir de solutions organiques anhydres. Ceci représente une avancée importante car cette auto-organisation ne requiert pas de conditions peu compatibles avec la fabrication de dispositifs pour l?électronique moléculaire, telles la présence de groupements ioniques et/ou de chaînes hydrocarbonées isolantes, ou l?ajout d?eau pour déclencher l?agrégation. L?élaboration de dispositifs intégrant ces nano-objets nécessite de (1) appréhender le processus d?auto-assemblage et les facteurs thermodynamiques et cinétiques qui le régissent, (2) connaître les mécanismes d?échange d?information électronique entre vésicules (transfert d?électron et transfert d?énergie), (3) caractériser les phénomènes d?injection et de répartition de charge dans des vésicules uniques. Tous ces points seront abordés au cours du projet OLEV, qui réunit des partenaires internationalement reconnus dans les domaines de l?auto-assemblage d?agrégats (P. Terech, CEA), de la photochimie supramoléculaire (D. Bassani, ISM), la synthèse de dérivés électroluminescents organiques (K.-T. Wong, NTU) et de la caractérisation électronique d?objets individuels (J.-J. Shyue, Academia Sinica et C.-C. Wu, Electrical Engineering NTU). Ensemble, le consortium aura accès à d?importants moyens expérimentaux lui permettant d?étudier en détail les propriétés électroniques et l?auto-assemblage des vésicules. Ceux-ci vont de la diffusion RX et de neutrons (SAXS, SANS) pour caractériser l?agrégation en solution, à la microscopie confocale de fluorescence résolue dans le temps pour étudier les processus de transfert d?énergie et de transfert d?électron. La microscopie AFM-conductrice et KPFM (Kelvin force probe micoscopy) permettront d?étudier l?injection et la dissipation des charges dans les vésicules. Un effort considérable en synthèse organique a déjà permis au partenaire taiwanais (Wong, NTU) de proposer une série de composés s?auto-organisant en vésicules dont les niveaux énergétiques sont ajustables. Celles-ci pourront servir aux expériences de transfert d?énergie intra- et inter-vésicules, mais aussi dans la fabrication de dispositifs luminescents à base de nano-agrégats. Ces derniers pourraient atteindre des résolutions qui vont bien au-delà des limites actuelles, car basés sur de pixels de taille nanométrique. Ils pourraient êtres utilisés dans des systèmes d?affichage miniaturisés, ou situés en proximité de l??il.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter