BLANC - Blanc

Méthodes d'Estimation de la SUrvie RElative – MESURE

Résumé de soumission

Les méthodes d?estimation de la mortalité supplémentaire liée au cancer visent à estimer et à modéliser l?excès de mortalité auquel est soumis un groupe de patients atteints de cancer et à en déduire leur survie relative (c?est-à-dire la survie corrigée pour les autres causes de décès). Dans ce contexte, la modélisation a pour objectif d?étudier l?impact des facteurs pronostiques sur l?excès de mortalité et d?évaluer la probabilité de guérison dans différents groupes de patients. Ces méthodes sont utilisées pour produire les statistiques relatives à la survie des patients atteints de cancer, à partir de données « de population » recueillies au sein des registres de cancers existants. L?enregistrement du cancer en France est réalisé sur la base de registres départementaux. Ces registres sont regroupés en un réseau, le réseau FRANCIM. Un des axes de son programme de recherche en épidémiologie du cancer porte sur l?estimation de la survie de patients atteints de cancer en France, ce qui a nécessité la mise en commun des données des registres départementaux, regroupées à ce jour en une base commune située dans le service de Biostatistique des Hospices Civils de Lyon. Ces statistiques sont régulièrement analysées et publiées dans les différents pays européens et des comparaisons entre pays ne sont justifiées que si les méthodes utilisées ont pris en compte les biais inhérents aux études d?observation et sont le fruit d?une réflexion et d?une stratégie de développement auxquelles tout les partenaires concernées adhèrent. Le développement et l?harmonisation de cette méthodologie trouvent donc ici leur pleine justification. L?objectif de ce projet est de produire un ensemble plus complet de méthodes d?analyses pour l?estimation de la mortalité supplémentaire liée au cancer et d?en évaluer les implications en santé publique. Nos travaux visent à fournir de nouvelles informations utiles pour la clinique et les décideurs en santé publique. Nous proposons d?explorer deux thèmes complémentaires : - amélioration des méthodes d?analyse de la survie relative : extension des méthodes d?analyse développées dans le domaine de la survie au contexte de la survie relative ; - élaboration d?une approche « standardisée » d?analyse de la survie relative par cancer en France, voir en Europe, en utilisant des données de registres de cancer. Ce projet permettra la création d?un réseau entre 5 équipes de recherche Française, complémentaires et ayant acquis une expérience dans le domaine de l?analyse de la mortalité par cancer et le développement de méthodes statistiques. Deux partenaires Européens et un Canadien, de renommée internationale, participeront à ce projet en tant que membres externes. Le projet se décompose en 3 axes de travail : Axe 1 : comparaison des méthodes statistiques actuelles d?estimation de la survie relative Axe 2 : extension et développement de méthodes statistiques d?estimation de la survie relative. Ce qui nécessite (i) de poursuivre des recherches afin de répondre aux principales questions d?ordre méthodologique, et (ii) de développer des programmes informatiques adaptés pour utiliser ces méthodes statistiques. Axe 3 : production des guidelines pour l?analyse de la mortalité supplémentaire liée au cancer, à partir de données de registres de cancer, afin de répondre à des questions de santé publique. Les performances des estimateurs des nouveaux modèles proposés seront évaluées à partir de simulations. Des applications sur données réelles seront effectuées pour illustrer ces nouvelles approches et pour l?élaboration des guidelines. Ces données seront celles de registres Français du cancer ainsi que des données Européennes fournies par nos partenaires. Des taches spécifiques ont été identifiées pour chacun des partenaires qui devront produire un certain nombre de livrables. La bonne conduite de ce projet permettra de proposer une méthodologie adaptée afin d?obtenir une estimation correcte de l?excès de mortalité présenté par des patients atteints de cancer et de ses déterminants. Cette approche méthodologique est un préalable indispensable à une prise en charge rationnelle de ce type de pathologie, dans ses différentes dimensions médicales et sociétales, que les données de registre sont de nature à fournir.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter