BLANC - Blanc

– MERIG

Résumé de soumission

Dans notre vie quotidienne, un nombre croissant de situations et de problèmes dépendent de la réponse mécanique des interfaces. Ceci est d?autant plus vrai que les systèmes se miniaturisent. La caractérisation de la réponse mécanique de couches interfaciales présentant éventuellement des gradients de propriétés mécaniques, et la compréhension des corrélations entre la structure moléculaire de ces couches et leur réponse mécanique est d?une importance capitale pour la création de matériaux innovants dans le domaine de la friction, de la lubrification, du renforcement mécanique des matériaux composites ou nanocomposites., et éventuellement dans le domaine de la micro-mécano-électronique ou de la microfluidique. Nous proposons dans ce projet un programme de recherche fondé sur l?utilisation de trois techniques complémentaires : l?appareil à forces de surface dynamique (DSFA), le test JKR instrumenté en friction, et la vélocimétrie laser en champ proche (VLCP) afin d?appréhender le problème de la détermination directe de propriétés mécaniques des interfaces à l?échelle submicronique. Nous appuierons notre approche sur la fabrication de couches contrôlées, telles que le couches autoassemblées et diverses couches de polymères greffées ou adsorbées afin de construire des systèmes de complexité mécanique croissante à ces échelles. Contrairement aux études précédents utilisant l?appareil à force de surface, les couches étudiées ne seront pas mises en contact direct mais un fluide servira de médiateur pour transmettre les échelles. Afin de contrôler la condition de transmission des contraintes par ce fluide, la vélocimétrie laser en champ proche développée par une des équipes sera utilisée afin de déterminer directement la vitesse au niveau des interfaces. Il y a plusieurs difficultés dans le programme proposé : i) mesurer des propriétés mécaniques d?interfaces nanométriques est intrinsèquement difficile, ii) afin de pouvoir relier les propriétés mécaniques observées la réponse mécanique de ces couches aux mécanismes moléculaires de transmission des contraintes, il est nécessaire de construire des surfaces présentant des propriétés interfaciales de plus en plus complexes. Ce projet est à l?interface entre la chimie-physique, la mécanique des fluides dans l?approximation de la lubrificatin, les sciences de l?adhésion et de la friction. Ce projet nécessite une bonne connaissance de la physicochimie des surfaces, de la fabrication de couches contrôlées. Ce programme nécessite aussi de développer de nouvelles surfaces avec des géométries complexes couplées à des techniques de mesure précises à l?échelle du nanomètre. Enfin, ce projet permettra de développer un nouvel appareil à forces de surface dynamique présentant des caractéristiques mécaniques (raideur) amérliorées et disposant d?un environnement physicochimique contrôlé.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter