BLANC - Blanc

Violation de la saveur leptonique, Violation de CP et Signaux auprès des Collisionneurs : Complémentarité des recherches directes et indirectes de nouvelles échelles de Physique – LFV-CPV-LHC

Résumé de soumission

Ce projet LFV-CPV-LHC est centré sur la nouvelle physique au-delà du Modèle Standard des particules permettant d'étudier différents phénomènes tels que la violation du nombre leptonique (induite par la masse non nulle des neutrinos), la violation CP, la recherche de Nouvelle physique aux collisionneurs (LHC) et dans les expériences de tests de précision. Dans ce projet, on recherchera les différentes façons d?aller au-delà du Modèle Standard : l?approche effective, l'approche supersymétrique minimale et non-minimale ainsi que les théories de dimensions supplémentaires. Du point de vue expérimental, le Modèle Standard n'arrive pas à expliquer certaines observations. Parmi ces observations il y a les oscillations des neutrinos impliquant des masses non nulles ainsi que leur mélange, l?asymétrie baryonique et le problème de la matière noire de l'Univers. Du point de vue théorique, le Modèle Standard laisse de nombreuses questions sans réponses (l'origine des différentes échelles de masses, les sources de violation de CP et/ou de la saveur, etc.). Un grand nombre de résultats expérimentaux est attendu dans les années qui viennent des expériences de collisionneurs (LHC), des expériences de neutrinos et celles de recherche de matière noire, des observations astrophysiques et cosmologique...Cette masse colossale de données nécessitera des interpreation dans le cadre de Physique au-delà du Modèle Standard. Le point important à souligner est qui si on se place dans un modèle donné, la violation de CP conduit à des conséquences observables dans différents domaines tels que la physique des neutrinos, la physique du B et la physique du Higgs aux collisionneurs. Il est donc très important de rassembler des experts de ces différents domaines afin de mener des recherches sur les conséquences phénoménologiques de la violation de CP et de la saveur dans des théories comme la supersymétrie ou les dimensions supplémentaires. De façon plus précise, le but de ce projet est d'étudier : i) le rôle des différents opérateurs de dimensions >4 violant le nombre leptonique (dérivés à partir des différentes réalisations de see-saw) sur les masses des neutrinos, sur la violation CP et sa conséquence sur l'asymétrie baryonique de l'Univers à travers une leptogénèse ainsi que les signatures de ces opérateurs dans les collisionneurs ; ii) violation explicite et spontannée de CP dans les extensions supersymétriques minimales et non-minimales du Modèle Standard et son effet sur les masses des bosons de Higgs, les signatures aux collisionneurs, la physique du B et d'autres observables de basse énergie comme la matière noire et l'asymétrie baryonique ; iii) l'effet des différentes réalisations de matrice de masse de type see-saw dans les théories supersymétriques et leurs conséquences sur les processus rares ainsi que l'effet de la violation de la symétrie R et ses signatures expérimentales ; iv) violation de la saveur (et hiérarchie de masse entres les saveurs) dans les modèles de théories des dimensions supplémentaires, leurs prédictions et comment détecter leurs signatures au LHC et ILC ; v) les conséquences des résultats sur les moments dipolaires électriques des leptons, les oscillations B - ?B et les désintégrations rares du B attendus dans les expériences super-B, Super-Flavour-Factories et au LHCb sont à étudier dans les différentes approches au-delà du Modèle Standard. Dans chacun de ces domaines, au moins un chercheur engagé dans ce projet est expert en phénoménologie, théorie et/ou expérience, et en étroit rapport avec d'autres groupes français et internationaux. Les résultats de ce projet seront disponible non seulement sous forme de publications , de communications et conférences, mais aussi sous forme de codes de simulations numériques et des codes informatiques pour analyser les données qui seront mis à la disposition des expérimentateurs sur le site internet dédié déjà existant.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter