BLANC - Blanc

– FEMTO-X-MAG

Résumé de soumission

Les phénomènes magnétiques qui ont lieu sur des dimension nanométriques et sur des bases de temps sb-nanosecondes sont à la pointe des recherces dans le domaine de la physique du solide. Ces phnéomènes représentent un enjeu scientifique à cause du souvent complexe, mélange des interactions qui couvrent une large gamme de forces et de distances caractéristiques. De plus, ces activités sont souvent motivées par le désir technologique de réaliser des elements magnétiques de plus en plus petits et de plus en plus rapides. Dans l?environnement du magnétisme, les découvertes scientifiques et technologiques ont toujours été influencées par la capacité d?imager des structures de domaines magnétiques avec des résolutions temporelles améliorées et de suivre les évolutions temporelles sur des bases de temps plus courtes. Poussé la resolution temporelle pour l?imagerie de la dynamique de magnétisation de la picoseconde à la femtoseconde tout en conservant ne resolution de 100 nm est un enjeu fascinant Bien que les lasers à electrons libres sot actuellement la source la plus intense de rayons X femtosecondes, ils ne représentent pas la source la plus attractive pour des expériences de type pompe-sonde. à cause de leur limite intrisèque de 100 à 200 fs pour la synchronisation d?un laser infrarouge femtoseconde (pompe) et d?une sonde de rayons X (LEL) Nous proposons d?utiliser des harmoniques d?ordre élevé d?un laser infrarouge femtoseconde en tant que source cohérente de rayons X mous femtoseconde afin de tirer benefice de leur synchronization intrinsèque avec le laser infrarouge, les deux faisceaux étant issus du même laser. Le projet est structuré en trois parties: 1) préparation et test des échantillons magnétiques sur synchrotron, 2) expérience pompe-sonde sur une source de rayons X ayant un fort flux moyen pour l?obtention d?images moyennées sur un grand nombre de mesures, 3) expérience pompe-sonde sur une source ayant un grand nombre de photons par impulsion pour la réalisation d?expériences monotir. La comparaison des mesures obtenues en imagerie mono- et multiple-tir est indispensable pour pouvoir discriminer si les nouveaux phénomènes que l?on observera sont érratiques ou reproductibles.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter