FAQ Plan de Gestion des Données (PGD)

Qu’est-ce qu’un Plan de Gestion de Données (PGD) ?

Un Plan de Gestion de Données (PGD) décrit la façon dont les données sont produites, documentées, (ré)utilisées, gérées et partagées pendant et après le projet.  C’est un outil d’aide pour mettre en place une réflexion autour des données de la recherche afin de les rendre FAIR (Faciles à trouver, Accessibles, Interopérables, Réutilisables).

Est-il obligatoire de fournir un PGD ?

Oui, les bénéficiaires d’un projet financé par l’ANR s’engagent à fournir un Plan de Gestion de Données (PGD) à partir des appels lancés dans le cadre du Plan d’Action 2019.

Quel est le délai pour transmettre le PGD à l’ANR ?

Une première version du PGD est attendue à T0+6 mois après le démarrage scientifique du projet. Cette version sera mise à jour à mi-parcours (pour les projets de plus de 30 mois) ainsi qu’à la fin du projet.

Est-ce que la première version du PGD à T0+6 concerne le démarrage scientifique ou le démarrage administratif ?

La première version du PGD à T0+6 mois concerne le démarrage scientifique.

Le PGD conditionne-t-il le versement de l’aide ?

L’ANR vérifiera que les différentes versions du PGD seront bien transmises. Le dernier versement de l’aide est conditionné par la réception d’un PGD et de ses mises à jour à la date de fin des travaux scientifiques.

L’ANR préconise-t-elle de rédiger le PGD en anglais ?

Le choix de la langue reste à l’appréciation du chercheur. Le modèle ANR est disponible en français et en anglais.

Où trouver le modèle de PGD de l’ANR ?

Le modèle de PGD de l’ANR est disponible pour une saisie en ligne sur l’outil DMP OPIDoR. La trame est également disponible sur la page science ouverte du site de l’ANR.

Ou déposer son PGD ?

Sur la page dédiée au suivi de projet de l’ANR un onglet spécifique est prévu pour le dépôt du PGD et de ses mises à jour https://aap.agencerecherche.fr

Faut-il fournir plusieurs PGD par projet ?

Non. Il s’agit d’un livrable par projet avec des mises à jour (en moyenne 3 versions selon la durée du projet).

Faut-il fournir un PGD par projet ou par partenaire ?

L’ANR demande de fournir un PGD par projet.

Est-ce qu’il est obligatoire d’utiliser le modèle de PGD de l’ANR ?

Non, il est possible d’utiliser un modèle institutionnel de PGD d’un des partenaires du projet.

L’ANR, sur recommandation du Comité pour la Science Ouverte (CoSO), adopte le modèle de PGD proposé par Science Europe qui est également le modèle préconisé par d’autres agences de financement en Europe, dont l’Austrian Science Fund (5fWF), l’Academy of Finland (AKA), l’Irish Health Research Board (HRB), le Dutch Research Council (NWC), le Polish National Science Centre (NCN), le Swedish Research Council (VR) et la Swiss Naitonal Science Foundation (SNSF).

Ce modèle est disponible pour une saisie en ligne sur l’outil DMP OPIDoR. Il est disponible en français et en anglais.

Quelles sont les informations à renseigner dans le modèle de PGD de l’ANR ?

Le modèle de PGD de l’ANR se divise en six rubriques. Chaque rubrique est ensuite divisée en plusieurs questions pour une plus grande facilité d’utilisation :

  • Informations générales
  • Description des données
  • Documentation et qualité des données
  • Stockage et sauvegarde pendant le processus de recherche
  • Exigences légales et éthiques
  • Partage des données et conservation à long terme
  • Responsabilités et ressources en matière de gestion des données.

Est-ce qu’il existe une obligation à l’ouverture des données ?

Non. En cas de financement le coordinateur ou la coordinatrice s’engage à fournir un plan de gestion de données. Le PGD a pour but de préparer la diffusion potentielle des données mais il ne constitue pas une obligation à l’ouverture. Le principe « aussi ouvert que possible, aussi fermé que nécessaire » est au cœur de la démarche de l’ANR.

Est-ce que la transmission d’un PGD à l’ANR concerne les projets financés dans le cadre des appels antérieurs à 2019 ?

A l’ANR, le PGD concerne les appels à projet à partir de 2019. Il n’est pas demandé d’établir rétrospectivement de PGD pour les projets antérieurs.

Existe-il des recommandations sur le format, la durée de conservation, l’entrepôt de stockage, etc. ?

Pour ce type de recommandations l’ANR invite les coordinateurs ou coordinatrices de projets à consulter la politique science ouverte de leurs établissements, de leur cellule d’appui aux montages des projets, du portail DMP OPIDoR ou des ressources disciplinaires comme celles de la Research Data Alliance.

Vers un modèle structuré de DMP

Le modèle structuré de DMP, déployé par les équipes de DMP OPIDoR est le premier pas vers un DMP Machine Actionnable. Il s’agit d’un plan de gestion des données structuré qui permet notamment d’importer des informations et d’interagir avec des systèmes d’information externes grâce à des API. Avec cette nouvelle version, il sera possible de récupérer facilement des informations issues de référentiels externes, comme par exemple des données liées aux projets financés par l’ANR via data.gouv.

Le modèle structuré du DMP basé sur le modèle de Science Europe est accessible en ligne sur le site DMP OPIDoR :

« Science Europe : modèle structuré »

Pour consulter la F.A.Q de DMP OPIDoR ou pour contacter l’équipe DMP OPIDoR sur des questions relatives à l’outil : https://opidor.fr/category/dmp-faq/

Pour consulter le guide utilisateur du modèle structuré de PGD : https://github.com/OPIDoR/DMPOPIDoR/blob/dmpopidor-master/public/files/DMPOPIDoR/DMPOPIDoRV3_Guide_Utilisateur.pdf

Pour toute question concernant la science ouverte à l’ANR : scienceouverte(at)agencerecherche.fr

Liens utiles :

La page Science Ouverte sur le site de l’ANR

Le deuxième Plan National pour la Science Ouverte

Le site DMP OPIDoR et le PGD de l’ANR

Les prochaines formations à l’outil DMP OPIDoR

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter