SARGASSUM - Joint call, « Research, development and innovation », SARGASSUM

Environnement côtier sous la pression des sargasses – CESAR

Résumé de soumission

Depuis 2011, les échouages de sargasses pélagiques dans la caraïbe ont des conséquences environnementales, sanitaires, économiques et sociopolitiques importantes et un impact significatif sur le tourisme. Les travaux de recherche réalisés tendent à confirmer l'existence d'un nouvel écosystème soumis aux mouvements des masses d'eau dans l'Atlantique équatorial. Le phénomène s'est produit en 2011 et entre 2012 et 2018, avec une augmentation de la biomasse de sargasses. L'imagerie satellite de résolution moyenne est utilisée pour détecter les radeaux de sargasses dans l'Atlantique équatorial. Les données des courants océaniques de surface pour la même zone sont utilisées pour expliquer la dérive annuelle passive. La combinaison de ces deux sources de données a permis de concevoir des outils de prévision approximatifs, qui restent toutefois difficiles à exploiter à l’échelle des zones côtières insulaires. Ce contexte rend difficile la gestion des influx de sargasses. Le programme CESAR décrira et expliquera la dynamique des flux côtiers de sargasses à des échelles spatiales locales, leurs impacts sur les côtes des îles des Caraïbes et étudiera les différentes pistes explorées par les institutions politiques pour traiter ce problème environnemental. Cela implique d'améliorer les connaissances sur les paramètres de forçage locaux et la dynamique des échouages de sargasses dans les Petites Antilles. L’accumulation de sargasses sur le littoral a également un impact sur la dynamique des plages et sur le fonctionnement des écosystèmes marins côtiers, en particulier les herbiers. La caractérisation de ces impacts au niveau régional est un défi majeur pour l’élaboration de stratégies d’adaptation à la gouvernance dans le contexte caribéen, qui associe des politiques environnementales, économiques, réglementaires et décisionnelles. CESAR fournira des systèmes opérationnels pour préparer les communautés et les gouvernements au risque d’échouages des sargasses.

Coordinateur du projet

Monsieur Jean-Raphael Gros-Désormeaux (Laboratoire Caribéen de Sciences Sociales)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LC2S Laboratoire Caribéen de Sciences Sociales
LPED Laboratoire Population Environnement Développement
CLS Collecte Localisation Satellites
UPM Universidade Presbiteriana Mackenzie
BOREA Biologie des organismes et écosystèmes aquatiques
MF DIRAG METEO-France - DIRECTION INTERREGIONALE ANTILLES-GUYANE
MF DIRAG Météo France

Aide de l'ANR 99 999 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter