SARGASSUM - Joint call, « Research, development and innovation », SARGASSUM

Impacts environnementaux des lixiviats de Sargasses dûs à l'arsenic et la chlordécone ; quantification, atténuation et perception sociale – Sarg As Cld

Résumé de soumission

Le projet “Sarg As & Cld” est consacré aux impacts environnementaux des Sargasses (Sar) stockées en bord de plage ou à l’intérieur des terres, en lien avec l’arsenic (As), élément trace métallique très toxique présent de manière naturelle dans les Sar, et la chlordécone (CLD), insecticide que bioaccumulent les Sar échouées dans des zones soumises aux apports de zones de culture bananière.
La 1e tâche développera les techniques analytiques pour quantifier les diverses formes inorganiques et organiques de l’As dans les Sar et leurs lixiviats résultant de l’égouttage des Sar et des épisodes pluvieux. La spéciation de l’As dans les sols sous les tas de Sar sera également étudiée
La 2e tâche déterminera la toxicité des lixiviats de envers des organismes tests dont des espèces sauvages locales (crustacé d’eau douce et huîtres de mangroves). L’As et la CLD seront étudiés séparément ou en mélange pour tester les éventuels effets de synergie.
Un 3e volet produira un procédé économique et respectueux de l’environnement pour éliminer l’As des lixiviats. Les développements en laboratoire seront suivis par un essai de terrain en conditions naturelles. Des charbons actifs seront testés pour la sorption de CLD. Des lixiviats traités seront utilisés dans la tâche 2.
Le 4e volet analysera l’acceptabilité sociale des stockages de Sar, en particulier le danger réel et ressenti de l’As et la CLD relargués par les Sar, et la propension à la mobilisation sociale des Antillais face à l’implantation de sites de stockage.
La 5e tâche du projet permettra de diffuser tous les résultats dans la communauté scientifique et les parties prenantes.
Le projet est coordonné par le Brgm (Centre scientifique & technique, Orléans, et bureau de Guadeloupe) avec des partenaires des Universités des Antilles, de Guyane, d’Orléans et du Texas à Galveston (TAMUG), et l’association ADERA/UT2A. Le Conservatoire National du Littoral est l’utilisateur aval associé au projet.

Coordinateur du projet

Monsieur patrick ollivier (BUREAU DE RECHERCHE GEOLOGIQUE ET MINIERE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UA université des antilles
TAMUG Texas A&M University at Galveston
MINEA Laboratoire MINEA
ICMN Interfaces, Confinement, Matériaux et Nanostructures - ICMN
ADERA
BRGM BUREAU DE RECHERCHE GEOLOGIQUE ET MINIERE

Aide de l'ANR 217 834 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter