Projet FairTOIS - Implémenter les principes FAIR dans le système d'information Theia/OZCAR

3 questions sur ce projet lauréat de l’appel Flash science ouverte

En quoi l’application des principes de la science ouverte, à propos des données de la recherche, constitue un enjeu dans votre domaine, discipline ou spécialité ?

Répondre aux enjeux posés par les changements environnementaux nécessite des approches pluridisciplinaires permettant de croiser les connaissances pour mieux décrire, comprendre et prédire les processus en jeu et leur évolution. Ces recherches s’appuient fortement sur des observatoires de long terme de la Zone Critique qui documentent la fine couche à la surface de la Terre allant des roches non altérées au sommet de la canopée. Les stratégies de partage de données mises en place par les observatoires sont hétérogènes et rendent difficile une requête multidisciplinaire ou multi-sites. Il y a donc un enjeu fort à rendre ces données FAIR et accessibles à tous via un portail unique.

Quels sont les objectifs du projet et les approches envisagées pour y répondre ?

L’objectif du Système d’Information Theia/OZCAR est de rendre visible l’ensemble des données in-situ d’observation des surfaces continentales et d’en faciliter la découverte et l’accès sur un portail unique géré par le pôle de données des surfaces continentales Theia et l’IR OZCAR (Observatoires de la Zone Critique : Observation et Recherche). Le projet FairTOIS vise à permettre: (1) la découverte des données à travers des noms de variables et objets d’intérêt standardisés ainsi que l’accès aux diverses données (séries temporelles ponctuelles, données grillées, vecteur ou profils 2D) ; (2) le développement de l’interopérabilité des données via l’implémentation de services web ; (3) la dissémination des principes du FAIR data dans la communauté des surfaces continentales via les membres de l’IR OZCAR.

Quelles sont les perspectives en termes d’applications potentielles pour la communauté scientifique du domaine, des autres champs disciplinaires, ou encore pour la société ?

Le travail et les approches développées dans le projet FairTOIS contribuent aux réflexions engagées de manière plus large dans l’Infrastructure de Recherche Data Terra qui fédère les quatre pôles de données français qui documentent le Système Terre. Il fournira aux scientifiques de la zone critique les outils et formations nécessaires pour mettre en pratique l’attribution de DOIs richement documentés et la publication de data papers. Le projet contribuera aussi à renforcer la position de la communauté française dans l’Infrastructure de Recherche Européenne eLTER-RI sur les écosystèmes et la zone critique. Grâce à son approche générique et FAIR, le projet permettra d’être force de proposition pour la construction du système d’information d’eLTER-RI, constitué d’un panel de données beaucoup plus large que celui actuellement traité dans eLTER.

Le projet FairTOIS est coordonné par Sylvie Galle (IRD). Il regroupe 3 partenaires : l’IGE, l’OSUG, et l’INRAE (RiverLy), et est financé pour une durée de 24 mois.