Actu
18/07/2022

Publication du Plan d’action 2023 de l’Agence nationale de la recherche

L’Agence nationale de la recherche (ANR) publie son Plan d’action 2023 qui décrit les actions et les appels à projets proposés pour l’année à venir, donnant ainsi aux communautés scientifiques et aux acteurs publics ou privés impliqués dans la recherche française, une visibilité générale de son offre de financement. Il s’inscrit dans la continuité de l’édition 2022.

Un Plan d’action élaboré dans la continuité de l’édition 2022

Feuille de route annuelle de l’ANR, le Plan d’action intègre les orientations prioritaires de la France en matière de recherche. L’Agence s’est appuyée sur les sept Comités de Pilotage de la Programmation (CPP) réunis au premier semestre 2022 pour élaborer son Plan d’action 2023 en concertation avec les communautés scientifiques et les acteurs institutionnels de la recherche. Ces comités correspondent aux cinq domaines des alliances nationales de recherche, ainsi qu’aux Mathématiques et à la Physique dans toutes ses composantes. Ils associent des représentants de l’ANR, du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (MESR), des autres ministères, des alliances nationales de recherche, du CNRS, de la Conférence des Présidents d’Université (CPU), et de la recherche privée.

Dans la continuité de l’édition précédente, la structure du Plan d’action 2023 est conservée en quatre composantes transversales disposant chacune d’un budget spécifique et d’instruments de financement, d’appels à projets et de programmes particuliers.

Les composantes « Appels spécifiques hors AAPG », « Construction de l’EER et attractivité internationale » et « Impact économique de la recherche et compétitivité » ne font pas l’objet de modification majeure. Quelques évolutions mineures sont apportées à la composante « Recherche et innovation » portée par l’Appel à projets générique (AAPG).

AAPG 2023 : maintien des 56 axes scientifiques et des 5 instruments de financement

L’ensemble des axes de recherche de l’AAPG 2023, principal appel de l’ANR, est reconduit. Les textes et/ou mots-clés de présentation de certains axes ont cependant été modifiés pour une meilleure définition de leurs périmètres scientifiques. 37 axes de recherche sont ainsi présentés au sein de 7 domaines disciplinaires, et 19 axes correspondent à des enjeux transversaux. A chaque axe correspond un comité d’évaluation scientifique (CES).

Les 5 instruments de financement de l’AAPG (PRC, PRCI, PRCE, PRME et JCJC ) demeurent inchangés dans leurs caractéristiques, avec toutefois un assouplissement des conditions de candidature pour l’instrument « Projet de recherche mono-équipe » (PRME) créé en 2022. En cas de succès, l’interdiction de déposer un projet à l’AAPG est désormais limitée à un an, contre deux ans en 2022. Bien que l’instrument PRME soutienne une seule équipe de recherche, des collaborations ponctuelles sont désormais autorisées sur les mêmes bases que pour l’instrument JCJC. Les exigences en termes de personnels mobilisés sur le projet PRME sont également assouplies à 1,5 équivalent temps plein recherche en 2023 (en incluant les ingénieurs d’étude), contre 2 en 2022, afin d’encourager et de faciliter le dépôt.

La règle encadrant l’invitation automatique en étape 2 de l’AAPG 2023, des projets classés en liste complémentaire à l’AAPG 2022 mais non sélectionnés pour financement, est également reconduite. Lorsqu’ils sont redéposés en étape 1 de l’AAPG 2023, ces projets sont automatiquement invités en étape 2 sans évaluation par les comités d’évaluation scientifique, sous réserve d’éligibilité.

De plus, à l’issue de l’évaluation d’un projet redéposé à l’AAPG 2023, les membres de comité pourront accéder aux expertises du projet effectuées lors de l’AAPG 2022 et ce uniquement si le porteur le souhaite. L’AAPG 2023 est désormais plus ouvert aux projets suite de projets financés par l’ANR ainsi qu’aux projets comportant une forte prise de risque et ne disposant pas de nombreux résultats préliminaires.

L’ANR réaffirme ses engagements

L’ANR réaffirme dans son Plan d’action 2023 ses engagements pour le respect des principes de déontologie et d’intégrité scientifique, le développement d’une politique de réduction des inégalités femmes-hommes dans l’Enseignement Supérieur et la Recherche (ESR), la science ouverte, les objectifs de développement durable, la promotion de la culture scientifique, technique et industrielle (CSTI), du respect du Protocole de Nagoya sur l’accès aux ressources génétiques et aux connaissances traditionnelles associées, et la protection du patrimoine scientifique et technique de la nation (PPST).

Présentation du Plan d’action 2023 lors de l’ANR Tour 

Afin d’accompagner les communautés scientifiques, les gestionnaires et les acteurs institutionnels de la recherche dans la lecture de son Plan d’action 2023, l’ANR organise la 7ème édition de l’ANR Tour du 6 septembre au 5 octobre 2022.

Dans le cadre de cet événement annuel, les équipes de l’Agence animeront une vingtaine de webinaires thématiques sur le Plan d’action 2023, les instruments de financement et les appels à projets proposés, les axes de l’AAPG par département scientifique, le règlement financier, la politique science ouverte, ou encore les outils de suivi des projets. Trois rencontres en présentiel seront également proposées.

Ces conférences seront l’occasion pour les chercheurs, chercheuses, gestionnaires et acteurs institutionnels, d’échanger en direct avec les représentants des départements scientifiques et administratifs de l’ANR, en vue d’un accompagnement dans leurs démarches. Près de 3 000 personnes ont participé à l’édition précédente.

Programme et inscription

Téléchargez le Plan d'action 2023

En savoir plus :

Le Plan d’action 2023

L'Appel à projets générique 2023


Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter