TERC3 - Tremplin-ERC

Exploration probabiliste du glissement sismique et asismique au cours du cycle sismique – PISCO

Résumé de soumission

Résumé de mon projet soumis à l'appel ERC-STG-2017

L’augmentation des volumes de données géophysiques ouvre constamment de nouvelles perspectives sur des aspects fondamentaux du comportement sismogénique des failles actives. Dans ce cadre, l’étude des interactions entre le glissement sismique et asismique des failles est essentielle pour comprendre l’origine et le déclenchement des séismes. Malgré des avancées significatives au cours des 15 dernières années, de nombreuses questions restent en suspens. Quel est le lien entre le glissement asismique et la distribution spatio-temporelle des séismes ? Existe t’il un mécanisme physique unique expliquant l’occurrence du glissement sismique et asismique ? Le problème est que les différents processus de déformation associés aux failles se produisent sur des échelles temporelles très variables. Alors que les séismes rompent brusquement les failles pendant quelques secondes à plusieurs minutes, la déformation inter-sismique est accumulée sur des périodes de temps beaucoup plus grandes (pendant des dizaines, des centaines voire des milliers d’années). Alors que différentes stratégies de modélisation sont utilisées pour estimer le glissement sismique ou asismique, seule une interprétation jointe des données inter-, co- et post-sismiques peuvent nous permettre d’explorer pleinement l’interaction entre ces deux modes de glissement.

Dans ce projet, je propose de développer une approche entièrement nouvelle, où toutes les données disponibles sont assimilées pour produire un modèle unifié décrivant le glissement sismique et asismique à toutes les échelles du cycle sismique. Un tel modèle décrira l’évolution du glissement inter et post-sismique avec une résolution de quelques jours mais aussi des ruptures sismiques se propageant pendant quelques dizaines à quelques centaines de secondes. Au Chili, où un grand nombre de données est disponible, nous produirons une nouvelle génération de modèles de glissement évolutifs en temps, en analysant conjointement les données géodésiques, sismologiques et tsunami. Cela nous permettra d’aborder des questions essentielles sur le comportement sismogénique des failles et d’explorer la phase de préparation des grands séismes pendant laquelle des évènements de glissement lent asismique ont été observés. Nos modèles de glissement évolutifs en temps, seront mis à jours en temps quasi-réel et utilisés pour détecter automatiquement les anomalies de glissement par rapport à la déformation inter-sismique long-terme.

Coordination du projet

Zacharie Duputel (Institut de Physique du Globe de Strasbourg)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IPGS Institut de Physique du Globe de Strasbourg

Aide de l'ANR 149 904 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2017 - 18 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter