Instruments de financement

Dans le cadre de son Plan d’action, l’Agence nationale de la recherche (ANR) propose différents instruments de financement ayant chacun leurs propres objectifs, effets attendus et caractéristiques spécifiques en termes de soumission, de sélection et de suivi. Ils s’adressent à l’ensemble des communautés scientifiques, en particulier les jeunes chercheuses et jeunes chercheurs, et à tous les acteurs publics ou privés impliqués dans la recherche française.

Soutenir la recherche amont

Au sein de l’Appel à projets générique (AAPG), l’ANR propose 5 instruments de financement qui permettent de financer des projets de recherche individuelle portés par un jeune chercheur ou une jeune chercheuse dans le cadre de l’instrument « Jeune chercheur et jeune chercheuse » (JCJC) ; des projets de recherche ambitieux et innovants portés par une équipe dans le cadre de l’instrument « Projet de recherche mono-équipe » (PRME) ; et des projets de recherche collaborative :

  • entre entités publiques nationales dans le cadre de l’instrument « Projet de recherche collaborative » (PRC) ;
  • entre entités publiques et privées dans un contexte national dans le cadre de l’instrument « Projet de recherche collaborative- entreprise » (PRCE) ou
  • entre entités publiques et des partenaires étrangers dans un contexte international bilatéral dans le cadre de l’instrument « Projet de recherche collaborative - international » (PRCI).

 Un appel à projets générique avec 2 étapes de sélection

Consultez les critères d’éligibilité, les modalités de soumission, le processus de sélection et le calendrier de l’AAPG

Développer la recherche partenariale et le transfert de technologies

L’ANR propose également des instruments de financement et met en œuvre des programmes spécifiques pour soutenir et renforcer les partenariats de recherche entre les acteurs publics et privés

LabCom

Ce programme soutient la création de laboratoires communs entre un organisme de recherche public et une petite ou moyenne entreprise (PME) ou une entreprise de taille intermédiaire (ETI). Il vise à développer le potentiel de partenariat industriel et de transfert des acteurs de la recherche académique, et à favoriser l’établissement de partenariats durables.

Un appel à projets dédié avec 2 à 3 sessions de sélection par an

L’ANR et Labcom : des liens cruciaux pour la recherche en innovation

Chaires industrielles

Cet instrument soutient la création de chaires dans les laboratoires publics, en co-construction avec les entreprises, sur des programmes de recherche ambitieux, innovants, et de portée industrielle. La chaire est cofinancée à part égale par l’ANR et le ou les entreprises partenaires. Le partenariat est porté par un chercheur de renommée internationale qui assure, en lien avec son activité, une formation aux thématiques de recherches ciblées.

Un appel à projets dédié, ouvert à toutes les thématiques de recherche

Chaires industrielles  : conjuguer recherche d’excellence, diffusion des savoirs et innovation industrielle

Challenge

Les programmes Challenges financent simultanément plusieurs équipes afin d’explorer des approches de recherche multiples sur une même problématique, avec pour ambition la levée de verrous scientifiques, technologiques, méthodologiques, ou d’enjeux de société majeurs. Les travaux sont organisés autour de campagnes d’expérimentation pour suivre, tester et confronter les approches mobilisées.

Un appel à projets dédié qui fait l’objet d’une communication spécifique en lien avec les partenaires co-financeurs.

Challenge : encourager la recherche commune

Programme Carnot

Afin d’accompagner les structures publiques de recherche labélisées « Carnot » par le ministère en charge de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, et soutenir leur rapprochement avec les acteurs du monde socio-économique, l’ANR verse à ces structures un abondement financier annuel calculé selon leurs recettes partenariales. Cette dotation complémentaire doit leur permettre de développer leurs compétences et de conserver ainsi l’avance scientifique nécessaire à leur performance et à leur attractivité.

Le programme Carnot : soutien au transfert de technologie et à la compétitivité des entreprises

L’instrument « Projet de recherche public-privé » (PRPP)

La finalité de cet instrument collaboratif est de favoriser le développement de nouvelles dynamiques partenariales public-privé ou de permettre la montée en maturité technologique ou sociale de projets de recherche. Ce nouvel instrument implique au moins un partenaire académique et un partenaire privé.

En parallèle, l’Agence finance ou organise des programmes en collaboration avec des partenaires institutionnels nationaux afin de soutenir des projets dans des secteurs d’intérêts pour les cofinanceurs et coordonner les dispositifs de soutien à la recherche et à l’innovation. Financés par la DGA et mis en œuvre par l’ANR, les programmes Astrid et Astrid Maturation dédiés à la recherche duale, bénéficient d’un suivi mixte ANR-DGA. Ces programmes visent à soutenir et à valoriser la maturation de travaux de recherche et d’innovation sur des thèmes d’intérêt pour la défense et la recherche civile.

En savoir plus sur les partenariats de l’ANR au niveau national

Soutenir la politique nationale de recherche

Chaire de professeur junior

Dans le cadre de la nouvelle loi de programmation de la recherche, le Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche (MESR) a mis en place un dispositif de création de 2000 chaires de professeur junior d’ici à 2030 pour accélérer la carrière académique de jeunes talents tout en leur confiant un accompagnement de 200 000 € en moyenne financés par l’ANR pour construire et décliner leurs activités de recherche.

Afin d’accompagner cette mesure, l’ANR met en ligne une plateforme qui vous permettra de transmettre les informations nécessaires au versement du package d’accompagnement de la chaire.

En savoir plus sur la plateforme Chaire de professeur junior

Plan de relance – mesure de préservation de l'emploi de R&D

Dans le cadre du plan « France Relance » lancé le 3 septembre 2020, le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) porte une mesure destinée à aider à la préservation des capacités humaines de Recherche et Développement (R&D) des entreprises, et à mettre à disposition des entreprises de jeunes diplômés et docteurs. Les structures de recherche sont le point d’entrée des entreprises et signeront une convention bénéficiaire avec l’ANR, opérateur de financement de la mesure.

En savoir plus sur la mesure "Plan de relance"

Soutenir des besoins urgents de recherche

Afin de répondre à des besoins urgents de recherche sur des thématiques spécifiques, notamment en lien avec un événement ou une catastrophe naturelle d’une ampleur exceptionnelle, l’ANR propose le dispositif Flash. Cet instrument permet de mobiliser très rapidement une communauté scientifique. La sélection et le financement sont réalisés en quelques mois, sans déroger aux principes d’évaluation par les pairs.

Un appel à projets dédié qui fait l’objet d’une communication spécifique.

Flash : mobiliser rapidement la communauté scientifique

Encourager la participation des équipes françaises aux programmes européens et internationaux

En collaboration avec des agences de financement étrangères, l’ANR participe à des appels à projets internationaux spécifiques (ERA-NET, ERA-NET Cofund, EJP, Article 185, JPI, appels bi ou multilatéraux) pour favoriser les coopérations entre les équipes françaises et les meilleures équipes européennes et internationales sur des thématiques de recherche spécifiques et stratégiques. A ce titre, elle finance uniquement la participation des équipes françaises.

L’ANR propose de plus deux appels à projets spécifiques pour faciliter l’accès des chercheurs français aux programmes de financement européens ou internationaux de grande ampleur, et y renforcer leur leadership : 

  • MRSEI, pour aider les chercheurs à monter un réseau scientifique d’un niveau internationalement reconnu, sur des sujets de toutes les disciplines, en vue de soumettre un projet à un appel européen (notamment Horizon 2020) ou international.

La fiche de présentation de l’instrument MRSEI

  • SRSEI, pour soutenir la candidature de réseaux de recherche déjà constitués et coordonnés par un partenaire français, à un appel européen ou international. La coordinatrice ou le coordinateur d’un projet retenu en première étape d’un tel appel pourra solliciter un financement SRSEI pour consolider son dossier en vue d’obtenir les meilleures chances de réussite en seconde étape.

En savoir plus sur l’appel SRSEI

  • T-ERC, pour offrir une nouvelle chance de succès aux jeunes chercheurs des organismes de recherche public français qui, malgré de très bons dossiers, n’ont pas obtenu de financement aux appels « Starting grant » et « Consolidator grant » du Conseil européen de la recherche (European Research Council - ERC).
  • Access-ERC, nouvel instrument expérimental en SHS, pour le financement de l’accueil au sein d’un laboratoire français de jeunes chercheurs et de jeunes chercheuses post-doctorant.e.s, souhaitant renforcer leur visibilité internationale et déposer une future candidature à un programme de l’ERC.

Les actions et instruments de financement tournés vers l’Europe et l’international

Consultez les appels à projets ouverts

Collaborateur

Accompagnement dans le montage de votre projet de recherche

Vous souhaitez être accompagné(e) dans le montage de votre projet ? Vous pouvez tout d’abord contacter votre établissement de tutelle qui pourra vous renseigner sur les démarches nécessaires.

Les pôles de compétitivité peuvent également vous accompagner dans la recherche de partenaires et dans la réponse à un appel à projets de l’ANR. Ils rassemblent sur un territoire donné des entreprises, des établissements de recherche et des établissements de formation œuvrant autour d'un même domaine technologique ou d'une même filière, afin de créer des synergies à travers des projets de R&D collaboratifs innovants. Consulter leur site internet et les contacts dédiés des pôles par thématique et par région.

Le réseau CAP ANR, initié par Grenoble INP, réunit par ailleurs plus de 70 personnes référentes des établissements publics d'enseignement et de recherche, impliquées dans le montage et le suivi administratif et juridique des projets candidats aux financements de l'ANR, afin de favoriser les retours d'expériences, optimiser la gestion, et améliorer les pratiques. Les réunions permettent notamment de définir des éléments de réponse aux principales questions itératives des formulaires de demande de financement sur projet, et d'expliquer l'éligibilité de certaines dépenses.
Le contact dédié aux référents impliqués dans le montage des projets : francoise.dallut(at)grenoble-inp.fr

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter