ASTRID_2019 - v2 - Accompagnement spécifique des travaux de recherches et d’innovation défense - vague 2 de l'édition 2019

Modélisation physicochimique du transport intra-granulaire de gaz toxiques pour la rationalisation du temps de claquage d’adsorbants de nouvelles générations – MODYTICS

Résumé de soumission

La filtration de l’air est un enjeu sociétal majeur pour la protection des personnels dans les contextes industriel et militaire. Ainsi, dans le cadre militaire, la stratégie de protection de nos forces armées face aux risques d’attaques chimiques nécessite un ajustement profond pour prendre en compte la grande variabilité des situations de danger.
le projet MODYTICS a pour objectif de développer un modèle physicochimique de l’adsorption et du transport dans des systèmes de filtration (ex cartouches d’adsorbants) qui s’appuiera sur des paramètres moléculaires liés à l’adsorbat (interactions microscopiques adsorbat/adsorbat et adsorbat/adsorbant mais aussi coefficients de diffusion en phase gaz et en phase adsorbée) et des paramètres structuraux de l’adsorbant (porosité, granularité, tortuosité, etc.). Les valeurs de ces paramètres, au cœur de cette modélisation rigoureuse de type « bottom-up », seront estimées par des expériences facilement accessibles en laboratoire et/ou par des approches de simulation moléculaire. Grâce à un couplage fort entre expérience et théorie mais aussi une stratégie de passage d’échelles robuste, cette nouvelle approche de modélisation rationnelle permettra la prédiction du temps de claquage pour tout type de conditions expérimentales. En particulier, à partir d’un jeu de données simples, notre modèle permettra de considérer (1) des conditions qui sortent de celles inhérentes aux tests en laboratoire et (2) des nouveaux adsorbants tels que les matériaux Metal Organic Framework, les zéolithes et matériaux associés dont les propriétés d’adsorption et de transport diffèrent de celles des matériaux de l’état de l’art (typiquement les charbons actifs).

Coordinateur du projet

Monsieur Yves SCHUURMAN (INSTITUT DE RECHERCHES SUR LA CATALYSE ET L'ENVIRONNEMENT DE LYON)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

IRCELYON INSTITUT DE RECHERCHES SUR LA CATALYSE ET L'ENVIRONNEMENT DE LYON
SP defense - Honeywell SP DEFENSE
LIPHY Laboratoire Interdisciplinaire de Physique

Aide de l'ANR 299 302 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2020 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter