Membranes transductrices d'énergie ; Expression génétique ; Modélisation et Structure ; Organites ; Bioénergétique ; Dynamique membranaire

Dynamique des membranes transductrices d'énergie : biogénèse et organisation supramoléculaire.

Laboratoires d'excellence (LABX)

Laboratoires d'excellence hors Idex

Informations générales

Référence projet : 11-LABX-0011
RST : Francis-André WOLLMAN
Etablissement Coordinateur : CNRS Paris B
Région du projet : Île-de-France
Discipline : 5 - Bio Med

Aide de l'ANR 10 007 500 euros
Investissement couvrant la période de février 2012 à décembre 2022

Résumé de soumission

DYNAMO vise à comprendre la biogénèse et l’organisation supramoléculaire des membranes transductrices d’énergie en fédérant des travaux consacrés à la régulation de l’expression génétique, la biologie structurale et membranaire et la bioénergétique. Chez les eucaryotes, les membranes transductrices d’énergie sont situées dans les mitochondries et les chloroplastes qui sont issus de l’endosymbiose de procaryotes. Leur origine bactérienne est attestée par la conservation remarquable des outils moléculaires procaryotes de leur expression génétique, de leur biogénèse membranaire ou de la biosynthèse de leurs cofacteurs d’oxydoreduction.

Le LABEX DYNAMO associe dix équipes de L’Institut de Biologie Physico-Chimique (IBPC) avec trois équipes de chimistes de l’IDEX PSL*. Le projet aura trois objectifs: (i) étudier l’évolution des régulations posttranscriptionnelles chez les procaryotes, où tous les aspects du métabolisme cellulaire sont gouvernés par les outils de l’expression génétique, et dans les organites, où ces mêmes outils ont été conservés pour l’expression quasi-exclusive de protéines membranaires, tout en devenant dépendant de facteurs protéiques nucléaires; (ii) étudier la régulation de la dynamique des membranes et de leur prolifération en relation avec l’expression de facteurs protéiques spécifiques; (iii) étudier les modifications structurales et fonctionnelles consécutives à l’insertion (post)traductionnelle d'un polypeptide dans la membrane, son association dans une protéine oligomérique fonctionnelle jusqu’à la formation de supercomplexes membranaires dont l’organisation tridimensionnelle reste inconnue et représente l’un des défis relevé par ce projet. Le consortium DYNAMO oeuvrera à la valorisation biotechnologique et thérapeutique des résultats de ses recherches en s’appuyant sur ses relations pré-existantes avec le monde industriel, avec l'aide de la Fondation Pierre Gilles de Gennes dont l'objet est de renforcer les partenariats public/privé.

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Liens utiles