CE28 - Cognition, comportements, langage

Améliorer la réussite scolaire en réduisant les menaces auto-évaluatives: le rôle modérateur du soutien institutionnel sur l'efficacité des interventions socio-psychologiques ponctuelles – IMPROVE

Résumé de soumission

Les brèves interventions psychosociales qui visent à ré-orienter la façon dont les élèves interprètent les situations scolaires peuvent améliorer leur réussite, mais leur effet n’est pas toujours reproductible. IMPROVE étudie les processus et les conditions dans lesquels de brèves interventions psychosociales (ré-interprétation de la difficulté ressentie, affirmation de soi) peuvent améliorer les résultats scolaires. Le projet se concentre sur l’interaction entre les interprétations psychologiques de la difficulté scolaire véhiculées par les interventions psychologiques et le contexte institutionnel dans lequel elles sont mises en œuvre. Le projet vise à (a) spécifier les processus cognitifs et émotionnels qui sous-tendent la manière dont une intervention brève améliore la réussite scolaire chez les élèves et (b) examiner comment son efficacité est modérée par le contexte institutionnel dans lequel elle est mise en œuvre. Pour atteindre ces objectifs, IMPROVE s'appuie sur une collaboration interdisciplinaire entre des experts de psychologie sociale, psychologie cognitive, sociologie, des acteurs et autorités académiques. Il repose sur une série d'expériences randomisées menées sur une période de 4 ans. IMPROVE vise ainsi à approfondir notre compréhension de l'interaction entre les contextes sociaux et la cognition, ainsi que des processus socio-psychologiques qui sous-tendent l'écart de réussite scolaire. IMPROVE a le potentiel non seulement de revitaliser le débat scientifique concernant les raisons pour lesquelles certains élèves rencontrent des difficultés en classe, pourquoi certaines interventions psychologiques brèves fonctionnent ou non, mais surtout de renouveler les approches standard de la remédiation des difficultés et de contribuer à informer des politiques plus efficaces visant à réduire les écarts de réussite scolaire entre élèves.

Coordination du projet

Jean-Claude Croizet (Université Clermont Auvergne (EPE))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

GRESCO Groupe de REcherches Sociologiques sur les sociétés COntemporaines
LAPSCO Université Clermont Auvergne (EPE)
CeRCA Centre de recherches sur la cognition et l'apprentissage

Aide de l'ANR 264 769 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2023 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter