CE01 - Terre solide et enveloppes fluides

Evolution spatiale et temporelle de la déformation sur et hors faille – SaTellite

Résumé de soumission

L'augmentation spectaculaire de la population mondiale s'accompagne d'un risque de rupture de failles sismiques destructrices pour l'humanité. Comprendre comment, pourquoi et quand les failles actives rompent la croûte terrestre est donc une question clé pour les sciences de la Terre et pour la société dans son ensemble.

Nous ne pouvons pas prévoir les séismes, néanmoins, nous pouvons nous y préparer. Par conséquent, une contribution essentielle que la science peut apporter à un monde plus sûr sur le plan sismique consiste à comprendre la mécanique fondamentale des processus qui régissent les tremblements de terre et la rupture des failles, et la façon dont ils se manifestent sous forme de déformation à la surface de la Terre. Cela nécessite des données d'observation de haute qualité pour contraindre les modèles physiques de failles. Nous manquons actuellement de ces données dans le champ proche des tremblements de terre, ce qui limite notre capacité à décrire correctement la déformation du sol et, par conséquent, à caractériser le risque sismique associé aux failles actives, ou à étudier la physique sous-jacente qui régit le glissement des failles.

SaTellite fournira les observations nécessaires, (1) en utilisant une approche d'exploration de données pour contraindre le champ de déplacement de nombreux séismes historiques à l'aide d'une nouvelle méthodologie de corrélation optique, et (2) en générant de nouvelles séries temporelles de déplacement dérivées des données InSAR qui documentent les déformations transitoires de la croûte tout au long du cycle sismique. Ces observations fourniront un ensemble de données unique, qui alimentera des modèles numériques plus réalistes de rupture de faille incorporant des dommages hors faille. Cet travail multidisciplinaire fournira de nouvelles contraintes fondamentales, couvrant une large gamme d'échelles spatiales et temporelles, sur la façon dont les failles actives rompent la croûte peu profonde lors des séismes.

Coordination du projet

James HOLLINGSWORTH (ISTERRE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

ISTEP Sorbonne Université
ISTERRE ISTERRE
LG-ENS Ecole Normale Supérieure Paris

Aide de l'ANR 465 560 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2023 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter