CE01 - Terre solide et enveloppes fluides

Devenir atmosphérique des produits de première oxydation de monoterpènes : conséquences sur le bilan des photo-oxydants et le bilan radiatif – AF2OM

Résumé de soumission

Les monoterpènes sont massivement émis par la végétation et subissent une oxydation rapide en phase gazeuse par OH, O3 et NO3. Leur oxydation génère des produits d'oxydation oxygénés de première génération (FGTOP) qui, étant semi-volatils, sont susceptibles de former des aérosols organiques secondaires (AOS) ou de se condenser sur des surfaces préexistantes. Ces FGTOP sont eux-mêmes susceptibles de réagir avec les oxydants atmosphériques aussi bien en phase gazeuse qu'en phase condensée. Du fait de leur réactivité, les FGTOP peuvent affecter la qualité de l'air avec la formation d'ozone et de AOS. Comment les FGTOP contribuent-il au bilan SOA/O3/NOx/HOx, au changement climatique et à la formation des nuages? Pour répondre à ces questions, AF2OM propose de déterminer les paramètres cinétiques en fonction de la température et les mécanismes d'oxydation par O3, OH et NO3 des FGTOP en phase gazeuse. Les rendements de formation et la composition chimique des SOA formés seront déterminés suite à l’oxydation des FGTOP par NO3 et O3. Les données cinétiques et mécanistiques seront utilisées dans le modèle GECKO-A et des simulations exploratoires seront effectuées pour examiner la contribution des FGTOP au bilan SOA/O3/NOx/HOx dans des conditions atmosphériques typiques. La partition des FGTOP entre la phase gazeuse et une surface de quartz sera déterminée. Puis, la réactivité hétérogène vis-à-vis de l’ozone et des radicaux OH sera examinée en termes de cinétique et de mécanisme pour des surfaces de quartz recouvertes de FGTOP et des particules de FGTOP en lévitation. La comparaison des durées de vie des FGTOP gazeux ou condensés permettra d’établir si les FGTOP conduisent à une pollution photochimique locale ou sont susceptibles d’être transporté à longue distance lorsqu'il est à l’état particulaire. Enfin, la détermination des propriétés hygroscopiques et radiatives des AOS permettra d’apprécier leur contribution au bilan radiation de la Terre.

Coordination du projet

Estelle ROTH (Université Reims Champagne-Ardenne)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CERI EE Ecole Nationale Supérieure Mines - Telecom Lille Douai
UR 4493 Université Littoral-Côte d'Opale
GSMA Université Reims Champagne-Ardenne
LISA Université Paris est Créteil Val de Marne
LASIRE Laboratoire de Spectroscopie pour les interactions, la réactivité et l'environnement

Aide de l'ANR 523 755 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2022 - 54 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter