Résilience - COVID-19 - Résilience - Coronavirus disease 2019

Impact des antagonistes du Récepteur MIneralocorticoïde sur la pathogénie du COVID-19 – MIRCOV

Résumé de soumission

L'épidémie de SRAS-CoV-2, l'agent étiologique du COVID-19est un challenge difficile pour la communauté scientifique, les autorités sanitaires et les gouvernements du monde entier. Notre compréhension de la pathogenèse du COVID-19 reste limitée. La vaccination devrait contenir la propagation du virus mais valider de nouvelles approches thérapeutiques pour limiter l'infection et/ou réduire les conséquences néfastes à court et/ou à long terme constituent un défi majeur. Le repositionnement d'agents pharmaceutiques qui interférerait avec une ou plusieurs étapes du processus infectieux, avec les conséquences cellulaires et systémiques et / ou limiterait les conséquences délétères à long terme est d'un grand intérêt, d'autant plus que cela permettrait une intervention rapide et peu coûteuse dans le monde entier.
L'hypothèse de travail du projet MIRCOV, basée sur des données préliminaires précliniques et un rationel clinique fort, est que les antagonistes des récepteurs minéralocorticoïdes (ARM), en particulier la spironolactone et son dérivé canrenoate, réduiront 1) l'inflammation, la thrombose et la fibrose dans les cellules épithéliales et endothéliales alvéolaires pulmonaires humaines exposées à la protéine Spike recombinante 2) les dommages cardiovasculaires, pulmonaires, rénaux, hépatiques et métaboliques ainsi que l’inflammation systémique et la morbimortalité dans un modèle murin de COVID-19.
En cas de succès, le projet MIRCOV sera rapidement traduit en études pilotes chez des patients COVID-19 pour apprécier la sécurité et les bénéfices des ARMs, puis conduira à des essais cliniques plus larges. Le projet MIRCOV pourrait également stimuler des études épidémiologiques évaluant la corrélation potentielle entre la gravité de la maladie et le traitement par les ARMs dans les populations à risque de diabète et/ou d'hypertension artérielle.

Coordination du projet

Frederic JAISSER (CENTRE DE RECHERCHE DES CORDELIERS)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CRC CENTRE DE RECHERCHE DES CORDELIERS
IP - Laboratoire Génétique de la Souris Laboratoire Génétique de la Souris
ENVA - DYNAMIC Ecole Nationale Vétérinaire d'Alfort - DYNAMIC

Aide de l'ANR 79 958 euros
Début et durée du projet scientifique : mai 2021 - 12 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter