CE35 - Maladies infectieuses et environnement

Ecologie de la circulation des agents infectieux dans les populations de vertébrés coloniaux: surveillance, compréhension et implications pour la conservation de la biodiversité dans les îles sub-antarctiques – ECOPATHS

Résumé de soumission

La compréhension des facteurs affectant la transmission et les effets des agents pathogènes dans les populations d’animaux sauvages est importante d'un point de vue fondamental et appliqué, en particulier dans le contexte actuel de changement global et d’émergence de maladies infectieuses. Différents outils peuvent être utilisés pour suivre, comprendre et répondre à l’émergence de maladies infectieuses. Nous proposons d'intégrer des approches biomédicale et d’épidémiologie moléculaire à des approches d'écologie, de biologie de la conservation et de sciences humaines pour faire cela. En s’appuyant sur un consortium ayant des expertises complémentaires fortes dans ces domaines et sur la situation unique des terres australes (archipels des îles Kerguelen, Crozet et Amsterdam), où des populations menacées de vertébrés marins coloniaux (albatros, manchots, otaries) se reproduisent en communautés simples et structurées, nous testons des hypothèses clés concernant des processus affectant les dynamiques éco-épidémiologiques en jeu et de leurs implications.

Un premier axe du travail explorera comment les agents infectieux sont partagés entre les populations de vertébrés coloniaux des terres australes à une hiérarchie d'échelles spatiales. En particulier, il sera étudier l'intérêt d'utiliser des espèces de charognards et prédateurs comme sentinelles épidémiologiques, et leur rôle potentiel dans la dissémination d'agents infectieux. Un deuxième axe se focalisera sur la situation particulière de l'île d'Amsterdam , où des épizooties récurrentes de choléra aviaire sont responsables de mortalités massives de poussins d'albatros et manchots d'espèces menacées, et où il sera testé une approche de gestion originale par la vaccination de femelles reproductrices d'albatros pour protéger leur poussin. Une telle approche est actuellement limitée par la présence d'espèces introduites, responsable d'une partie des moralités, directement ou indirectement via leur effet sur la transmission de la maladie. Cette partie du projet bénéficiera de la situation exceptionnelle du plan d'éradication des espèces de mammifères introduites mis en place par la Réserve Naturelle Nationale des Terres Australes et financé indépendamment du projet par la communauté européenne. L'implémentation de l'éradication est prévue pour 2022 et une coordination avec la Réserve des Terres Australes permettra de bénéficier pleinement de ces conditions exceptionnelles en s'appuyant par ailleurs sur le plan logistique sur le projet d'Institut Polaire Français (IPEV) 1151, mis en place depuis 2015 par le coordinateur du projet ECOPATHS. Un troisième axe combinera des approches de modélisation et d'anthropologie sociale pour mieux appréhender les risques d'émergences de maladies dans ce type de d'écosystème et les moyens de les gérer.

Le projet bénéficie du fait d'impliquer un consortium de partenaires et collaborateurs avec des compétences larges et complémentaires. Il pourra aussi reposer sur l'utilisation d'échantillons et d'accès à des sites de terrain permis par un projet pluriannuel supporté par l'IPEV et déjà financé. Les résultats devraient avoir des implications fondamentales et appliquées et un impact fort.

Coordination du projet

Thierry Boulinier (Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

LSAn ANSES - Laboratoire de santé animale, sites de Maisons-Alfort et de Normandie
CEFE Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive
LAS Laboratoire d'anthropologie sociale

Aide de l'ANR 513 275 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2021 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter