CE42 - Capteurs, instrumentation

Spectroscopies operando et in situ pour les matériaux de l’energie – OPTYMAL

Résumé de soumission

La (photo)électrolyse est un moyen pour produire de l’hydrogène ou réduire le CO2. Dans ce dispositif, la réaction chimique se produit à l’interface entre l’électrode et l’électrolyte. Pour améliorer les performances il est nécessaire de caractériser cette interface en conditions réelles. Dans le projet OPTYMAL nous développerons trois spectroscopies complémentaires pour étudier in situ ou operando la réactivité d’électrodes solides avec un électrolyte aqueux pour différentes conditions expérimentales (pH, lumière, champ électrique, champ magnétique, taux de CO2 dissous…). Ainsi nous pourrons caractériser la structure électronique et la structure cristallographique de l’électrode pour les différents stades d’exposition à l’électrolyte: surface post mortem, surface avec l’électrolyte et surface operando. Les résultats expérimentaux seront comparés à des calculs théoriques de façon à proposer une description fine de l’interface liquide/solide à l’échelle moléculaire.

Coordination du projet

Helene Magnan (Service de physique de l'état condensé)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

SOLEIL Synchrotron SOLEIL
ICB LABORATOIRE INTERDISCIPLINAIRE CARNOT DE BOURGOGNE - UMR 6303
SPEC Service de physique de l'état condensé

Aide de l'ANR 367 453 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2020 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter