CE35 - Santé-Environnement : Environnement, agents pathogènes et maladies infectieuses émergentes et ré-émergentes, adaptations et résistance aux antimicrobiens.

Barrières d'hôtes dans la spécificité des interactions entre moustiques vecteurs et arbovirus – ArboVEC

Résumé de soumission

Les moustiques anophèles sont les vecteurs connus d’un seul arbovirus, O’nyong nyong (ONNV), en émergence en Afrique. Par contre, les aedes transmettent de nombreux arbovirus tels que la dengue, Zika, et le chikungunya (CHIKV), responsables de pandémies. Nous comparerons les mécanismes antiviraux déclenchés par Anopheles coluzzii et Aedes aegypti contre ONNV et CHIKV. Les résultats permettront de déterminer les facteurs de restriction de l'hôte, de mesurer le risque qu’un arbovirus puisse changer d’hôtes vecteurs, et d’identifier de nouveaux outils pour interrompre la transmission des arbovirus Objectif 1, réaliser un criblage fonctionnel de gènes candidats en vue d’identifier les facteurs qui sous-tendent la fonction antivirale chez Anopheles et Aedes. Objectif 2, déterminer et caractériser les réponses immunitaires anti-virales chez Anopheles et Aedes. Objectif 3, définir le rôle d’un facteur de restriction Rasputin dans l’infection virale chez Anopheles et Aedes..

Coordination du projet

Kenneth VERNICK (INSTITUT PASTEUR)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT PASTEUR
INSTITUT PASTEUR

Aide de l'ANR 588 998 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2019 - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter