LabCom - Vague 2 - Laboratoires communs organismes de recherche publics – PME/ETI - Vague 2

Laboratoire Commun sur la Sécurité et le Traitement de Données d’Imagerie Médicale Externalisées – SePEMeD

Résumé de soumission

La mutualisation et l’externalisation de données (e.g. entrepôts, cloud) concernent de nombreux domaines y compris celui de la santé. Au-delà de la réduction des coûts de la maintenance, des équipements et des services, l’intérêt est aussi de faciliter et améliorer la prise en charge des patients/populations par le biais du partage de données, d’applications de télémédecine et la mise à disposition de nouveaux outils d’aide à la pratique médicale s'appuyant en particulier sur des bases de données.
C’est dans ce contexte que s’inscrit ce laboratoire commun entre la société MEDECOM et le Laboratoire de Traitement de l’Information Médicale (LaTIM) Inserm UMR 1101/Institut Mines Télécom-Télécom Bretagne. L’objectif est d’aborder les problèmes de sécurité et le traitement de ces informations médicales externalisées/mutualisées tant pour l’archivage que pour la prise en charge des patients. C'est d'abord le domaine de l'imagerie médicale, cœur de métier de MEDECOM et domaine d'expertise du LaTIM, qui est visé.
Cet objectif repose sur deux axes de recherche. Le premier axe concerne les aspects de sécurité qui sont majeurs en santé du fait d’un contexte législatif et déontologique particulièrement strict. Dans un schéma d’externalisation ou de mutualisation, l’utilisateur perd en effet le contrôle sur les données qu’il exporte. Si les problèmes de confidentialité et du respect du droit à la vie privée sont importants, la vérification de l’intégrité des données comme de leurs origines sont tout aussi essentiels. De ces deux derniers aspects dépend le degré de confiance (fiabilité) que leur accordera un professionnel de santé avant de les utiliser. Les problèmes de traçabilité de l’information ne sont pas non plus à négliger. Pour répondre à ces problèmes, les solutions actuelles sont limitées, voire des freins au déploiement de nouveaux usages fondés sur l’externalisation de données. L’approche originale que nous proposons vise des mécanismes de protection de contenus dans l’optique de pouvoir assurer la confiance de l‘utilisateur dans l’externalisation. Le deuxième axe a trait au traitement des données et vise en premier lieu l'aide au diagnostic par la recherche par le contenu. Cette approche est nouvelle dans le contexte de l’externalisation des données.
Les activités de recherche prévues ici s’appuieront sur les compétences reconnues du LaTIM en matière de sécurité et de recherche par le contenu, et de MEDECOM en matière de solutions logicielles de traitement d'images médicales. Les résultats attendus sont différents mécanismes de protection et traitement de contenus multimédias de santé externalisés/mutualisés et, au-delà, la création de connaissances, de savoir-faire et d’innovations académiques et industrielles.

Coordinateur du projet

INSTITUT MINES TELECOM -TELECOM BRETAGNE (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT MINES TELECOM -TELECOM BRETAGNE

Aide de l'ANR 300 000 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2013 - 36 Mois

Liens utiles