INFRA - Infrastructures matérielles et logicielles pour la société numérique

Réseaux optiques passifs multi-longueur d’onde pour les réseaux d’accès mobile et métropolitains – LAMPION

Résumé de soumission

Le projet LAMPION a pour objectif de démontrer la faisabilité de l'élaboration d'un système de télécommunication basé sur le multiplexage en longueur d’onde (Wavelength Division Multiplexing Passive Optical Network (WDM-PON)), dans le but de l'utiliser pour réaliser les liens de fronthaul mobile (contexte du Cloud Radio Access Network) et pour les réseaux métropolitains DWDM.
Le PON WDM offre la possibilité d'associer une longueur d'onde à un seul utilisateur qui peut être de n'importe quel type (client entreprise, réseau point à point, terminaison de réseau longue distance, terminaison de réseau mobile, terminaison de réseau d'accès). Des systèmes commerciaux sont disponibles avec un débit de transmission de 1,25 Gbit / s, mais le PON WDM n'a pas atteint un vaste marché pour le moment. En effet, le coût des technologies mises au point jusqu'à présent réduit l'utilisation du PON WDM dans les réseaux d'accès. Par ailleurs, le PON WDM n'a jamais été normalisé par les institutions. LAMPION propose d'étendre les performances d'un système PON DWDM en termes de débit (jusqu'à 10 Gbit / s) et de portée (> 80 km).
La technologie WDM choisie dans le projet LAMPION est basé sur le « self seeded RSOA » Reflective Semiconductor Optical Amplifier), car elle apporte des avantages en termes de coût en utilisant des dispositifs achromatiques et identiques pour chaque terminaisons du réseau et de plus l’établissement de la longueur d’onde est simplifiée : la longueur d'onde est réglée automatiquement et seulement en connectant le RSOA à un canal d'un multiplexeur associé à un miroir, tous deux placés dans l'infrastructure du réseau. Cette opération créée une source à cavité externe dont la longueur varie selon la distance entre le RSOA et le miroir.
Le projet propose en particulier d'étudier la qualité de la source créé par le self seeded RSOA. Cette étude conduira à déterminer des moyens spécifiques pour améliorer les performances en transmission du système. En outre, de nouveaux composants RSOA seront développés et une évaluation complète de ses caractéristiques sera effectuée.
Pour améliorer les performances de transmission, l'amplification optique sera testée expérimentalement et des codes correcteurs d'erreur seront développés spécifiquement pour cette technologie. Enfin, dans le but de démontrer la faisabilité du système, les RSOA seront intégrés dans des SFP ou XFP (Small Form factor Pluggable) avec leurs cartes de service associés et FEC embarqué. LAMPION diffusera ses progrès et ses résultats vers les organismes de normalisation, des conférences et revues scientifiques, et un événement final pour démontrer un essai-terrain du system développé par le projet.

Coordination du projet

Fabienne SALIOU (ORANGE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

EKI Ekinops
Xlim Xlim - Université de Limoges
ORANGE
Foton Université de Rennes 1 - FOTON
III-V Lab III-V Lab

Aide de l'ANR 1 100 551 euros
Début et durée du projet scientifique : septembre 2013 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter