Blanc SVSE 1 - Blanc - SVSE 1 - Physiologie, physiopathologie, santé publique

Gènes et voies de signalisation qui régulent la production d'aldostérone: implications pour la pathogenèse de l'hyperaldostéronisme primaire – BeyondTASKs

Résumé de soumission

L'hypertension artérielle (HTA) représente l'un de facteurs de risque les plus importants pour les maladies cardiovasculaires et un problème très important de santé publique. Les mécanismes pathogéniques à la base de la HTA sont complexes et incluent des facteurs génétiques, environnementales, vasculaires et hormonaux. Le diagnostique des formes secondaires de HTA est particulièrement important puisqu'il permet la thérapie ciblée de la maladie. L'hyperaldostéronisme primaire (HAP) est la forme la plus fréquente d'hypertension secondaire. Sa prévalence peut représenter 10% des cas traités par les centres de référence et son diagnostique est important puisque les patients peuvent être curés par un traitement chirurgical ou médical. La compréhension des mécanismes pathogéniques à la base du HAP est essentielle pour permettre le développement de nouveaux outils diagnostiques et biomarqueurs et pourrait permettre l'identification de nouvelles cibles thérapeutiques.
Dans notre projet de recherche (BeyondTASKs) nous proposons d'identifier des nouveaux gènes et voies de signalisation impliqués dans la biosynthèse de l'aldostérone dans le cortex surrénal normal et le HAP par moyen d'une stratégie qui intègre la génomique fonctionnelle, des modèles animaux et des études chez les patients avec HAP, exploitant le formidable modèle représente par les souris mutantes pour les gènes Task.
Notre projet, qui représente la suite de notre projet ANR GENOPAT précédent HypertenTASK, sera articulé dans quatre tâches:
1) Management et coordination
2) Etude des mécanismes transcriptionnels qui régulent la production de l'aldostérone dans le cortex surrénal
3) Etude des mécanismes qui provoquent l'hyperaldostéronisme dans le modèle de souris nullles pour le gène Task3
4) Etude des déterminants génétiques et génomiques du HAP chez l'homme

Nous nous attendons à que les résultats de notre projet augmentent de manière considérable nos connaissances dans le domaine de la régulation de la production de l'aldostérone dans les conditions physiologiques et pathologiques et laissent découvrir de nouvelles cibles thérapeutiques dans le HAP.

Coordinateur du projet

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE COTE D'AZUR (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE COTE D'AZUR
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE
INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION REGIONALE DE PARIS V
HOPITAL EUROPEEN GEORGES POMPIDOU -

Aide de l'ANR 581 117 euros
Début et durée du projet scientifique : décembre 2011 - 48 Mois

Liens utiles