Blanc Inter SVSE 7 - Blanc international - Sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes : Biodiversité, évolution des écosystèmes, écosystèmes productifs, agronomie

Impacts des contaminations métalliques et organiques des systèmes de la Gironde et du St Laurent sur deux espèces en déclin, l’anguille européenne et américaine. – IMMORTEEL

Résumé de soumission

Les anguilles européennes et américaines sont deux espèces de poissons d’importance à la fois économique, écologique et patrimoniale mais qui aujourd’hui sont en déclin, voire menacées d’extinction. Ces poissons ont un cycle de vie complexe. Ils naissent et se reproduisent en Mer des Sargasses. Les larves dérivent ensuite jusqu’aux continents américain et européen, où elles se métamorphosent et envahissent les milieux d’eau douce pour y croître toute leur vie (phase anguille jaune), avant d’entreprendre une longue migration vers leur lieu de naissance où elles se reproduiront puis mourront (phase anguille argentée). Parmi les causes évoquées pour leur déclin, le rôle de la pollution dans le déclin de ces poissons est encore peu connu. Ce projet de recherche est une initiative conjointe de chercheurs québécois et français dont l’objectif principal est d’examiner les liens entre la pollution inorganique et organique et la santé des anguilles Atlantiques. En effet, les contaminants relâchés dans l’eau par les activités urbaines, industrielles, minières et agricoles s’accumulent fortement chez les anguilles jaunes durant leur longue phase de croissance en eau douce et pourraient affecter le taux de croissance et causer des lésions ou tumeurs. De plus, lors de leur migration reproductrice, les anguilles argentées mobilisent leurs réserves de lipides pour en tirer l’énergie nécessaire à la migration et à la maturation des gonades. Les contaminants accumulés pourraient alors être relâchés massivement et causer la toxicité chez l’adulte ou être transférés aux embryons. Chez les anguilles des deux continents, ce projet examinera les relations entre l’accumulation de polluants, la diversité génétique, la santé et le potentiel reproducteur. Ultimement, cette recherche menée en partenariat avec des organismes gouvernementaux améliorera grandement notre capacité d’empêcher la disparition de ces poissons en développant des politiques de gestion pertinentes.

Coordinateur du projet

UNIVERSITE BORDEAUX I (Laboratoire public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

UNIVERSITE BORDEAUX I
CENTRE D'EXPERIMENTATION DU MACHINISME AGRICOLE, DU GENIE RURAL, DES EAUX ET DES FORETS (CEMAGREF CESTAS)
CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR EST
Pêche et Océans, Canada
Département de Biologie, Université de Laval
Institut National de la Recherche Scientifique Québec

Aide de l'ANR 379 132 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles