BLANC - Blanc

Influence du Climat sur les paysages et l’érosion – Calimero

Résumé de soumission

Ce projet sollicite un financement pour mener à bien une étude associant observations géochimiques et modélisation, dans le but de mieux comprendre l?érosion de l?Himalaya et ses interactions avec les changements climatiques, dans le présent et dans le passé. En effet, améliorer notre compréhension des interactions entre le climat et la surface de notre planète est un sujet d?étude parmi les plus importants et les plus débattus dans le domaine des Sciences de la terre. Bien que les scientifiques soient conscients que les interactions entre climat, érosion et tectonique soient les moteurs de la dynamique et de morphologie de la surface terrestre (e.g. (Raymo and Ruddiman, 1992)), il demeure de nombreuses inconnues. En effet, on connait encore très mal l?amplitude et le temps de réponse de la plupart de ces mécanismes de rétroactions. Ceci est en partie du au fait que n?a jamais été mise en ?uvre une approche transversale visant à quantifier les rôles respectifs de l?altération chimique et de la dénudation physique. En outre, l?influence (et la durée) du transport fluvial sur la nature des archives sédimentaires est encore mal connu. De plus, même notre connaissance de l?évolution des paleotaux d?érosion depuis la fin du Cénozoïque souffre encore de tres larges incertitudes, ce qui est à l?origine de discussions très intenses dans la communauté (e.g. (Molnar, 2004) vs (Clift, 2006)) et empêche ainsi d?avancer sur des questions majeures, comme celle de comprendre l?effet de la transition climatique du Plio-Pleistocene (quand la Terre est entrée en glaciation entre 4 et 2 Ma). Par conséquent, avec ce projet, nous proposons de mettre en ?uvre des approches complémentaires pour appréhender ces problèmes, depuis l?étude des mécanismes actuels et des forçages climatiques sur l?érosion, jusqu'à l?observation des variations des paleotaux d?érosion à différentes échelles de temps. 1) La Tache 1 étudiera en détail plusieurs bassins versants de l?Himalaya central et observera l?influence du climat sur les processus de versants. Dans ce but, nous utiliserons plusieurs traceurs géochimiques de l?érosion et du lessivage. En effet, caractériser avec précision tout le spectre des paramètres contrôlant l?érosion est un pré-requis fondamental avant d?être capable d?évaluer correctement les interactions érosion/climat dans le passé. 2) La Tache 2 apportera une attention particulière aux processus de transport des sédiments (classement et maturation) depuis le moment où ils quittent la chaine jusqu'à leur dépôt. Le but sera de quantifier précisément comment un sédiment est affecté par le transport avant qu?il ne soit stocké dans les archives géologiques. Ceci est un aspect fondamental avant de réussir à interpréter avec cohérence les archives sédimentaires dans lesquelles l?histoire de la surface de la Terre est enregistrée. 3) La Tâche 3 apportera des contraintes supplémentaires par la modélisation numérique de l?altération, de l?érosion et du transport fluvial. Le but de cette tache est de reproduire les observations géochimiques et géomorphologiques actuelles et, au delà, expliquer comment les conséquences des changements climatiques peuvent être enregistrées dans les sédiments proximaux et distaux. 4) A la lumière de la « fonction de transfert » ainsi obtenue, dans la Tâche 4A nous regarderons d?abord la dernière transition glaciaire-interglaciaire qui s?est produit a la fin du Pléistocène il y a 20 ka. Cette tache s?appuiera sur l?analyse géochimique (dont celles des isotopes cosmogéniques 3He et 10Be) du matériel contenu dans des carottes sédimentaires déposées dans des zones proximales et distales dans le but de documenter la réponse des paysages à la dernière transition glaciaire-interglaciaire. Enfin, la Tâche 4 abordera une autre période clef, qui est celle qui se produisit lors de la transition Plio-Pléistocène, lorsque les glaciations quaternaires s?installèrent, entre 4 et 2 Ma.

Coordination du projet

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 0 euros
Début et durée du projet scientifique : - 0 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter