TLOG - Technologies logicielles

DYNAMic Ontology for information retrieval – DYNAMO

Résumé de soumission

L'utilisation d'ontologies et de terminologies ouvre des perspectives prometteuses en recherche d'information. Les applications qui nous intéressent portent sur des domaines précis, pour lesquelles les bases documentaires aident des utilisateurs à mettre en œuvre des raisonnements. Par exemple, dans le domaine du diagnostic automobile, une étape du raisonnement consiste à accéder à une base d'incidents connus pour rechercher si le problème rencontré sur le véhicule à diagnostiquer correspond à un incident déjà répertorié et identifié par le constructeur. L'accès au contenu des documents soulève plusieurs difficultés : maîtrise du vocabulaire du domaine, compréhension de la logique du raisonnement, etc. Les connaissances ontologiques répondent en partie à ce besoin. Elles servent à la fois de référentiel terminologique, de représentation intermédiaire, de base d'annotation et d'indexation, et de guide pour accéder aux contenus informationnels. Leur formalisation permet aussi de reformuler ou mieux répondre à des requêtes d'utilisateurs. Ces ontologies ont donc vocation à rendre compte de connaissances suffisamment consensuelles et stables pour pouvoir être associées, sans l'aide d'humains, à des agents logiciels. Jusqu'ici, la construction des ontologies était le plus souvent considérée indépendamment de leur utilisation réelle et presque toujours de la dynamique du contexte de cette utilisation. Cette construction anticipait mal l'évolution et la maintenance. Or dans certains contextes applicatifs le vocabulaire et les conceptualisations en jeu évoluent aussi rapidement. Les ontologies risquent de devenir rapidement obsolètes ou inadaptées. Leur maintenance régulière est alors une nécessité pour conserver leur validité et leur pertinence. Le projet DYNAMO (DYNAMic Ontology for information retrieval) doit permettre d'améliorer la recherche d'information et la satisfaction des utilisateurs en prenant en compte, particulièrement et c'est une de ses spécificités, la dynamique des documents consultés. Son objectif principal est de concevoir une approche méthodologique et un ensemble d'outils qui prennent ainsi en compte la construction et la maintenance de ressources ontologiques à partir de documents et l'utilisation de ces ressources pour une indexation sémantique facilitant la recherche d'informations. Pour cela, nous définirons deux modules, l'un de construction et de maintenance d'ontologies, l'autre d'annotation, d'indexation et de recherche d'information. L'originalité de DYNAMO réside dans la spécification conjointe du fonctionnement des deux modules pour permettre de prendre en compte d'une part les répercutions d'une évolution du corpus sur les ressources ontologiques et d'autre part, la dynamique de l'annotation (éventuellement sa remise en cause) en fonction des évolutions constatées dans l'ontologie. Au delà de cette intégration, deux autres choix sont innovants : celui de l'utilisation de l'émergence des systèmes multi-agents pour fournir des guides pour construire et maintenir les ressources ontologiques lors de l'ajout de documents au corpus et celui de l'utilisation d'ontologies à composantes terminologiques comme support pour indexer les documents et pour proposer à l'utilisateur des spécialisations de ses requêtes en fonction des résultats obtenus. Les partenaires industriels : ACTIA, ARTAL Technologies et les universitaires : IRIT, « Préhistoire et Technologie » et LaLIC, présentent des compétences complémentaires dans différents domaines scientifiques. Un atout majeur de DYNAMO réside dans l'implication forte des partenaires concernés par l'évaluation, qui sont en attente d'une réelle réflexion et de solutions techniques pour la recherche d'information dans des contextes dynamiques. Pour prouver le caractère générique des outils logiciels développés au cours du projet, trois domaines d'application seront expérimentés : archéologie des techniques (Préhistoire et Technologie), diagnostic automobile (ACTIA) et gestion de connaissance associée aux projets industriels (ARTAL). Enfin, chacun de ces partenaires a déjà collaboré avec un ou plusieurs des autres partenaires au sein de projets qui ont posé les bases et montré la faisabilité des choix retenus dans DYNAMO.

Coordination du projet

Jérôme THOMAS (ETI (entreprise de taille intermédiaire))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 1 215 053 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter