JCJC - Jeunes chercheuses & jeunes chercheurs

A la recherche du "millénaire perdu": le peuplement en Grèce du Nord et dans les Balkans au IVe millénaire av. J.-C. – Balkans 4000

Résumé de soumission

Les recherches archéologiques effectuées depuis plus d'un siècle dans les Balkans ont mis au jour de nombreux habitats d'époque préhistorique, c'est-à-dire datant entre le début du 6e millénaire av. J.-C. (Néolithique ancien en terminologie locale) et la fin du 2e (Bronze Récent). Curieusement, alors que l'on connaît des centaines d'habitats pour la période entre 6000 et 4000, puis des centaines encore pour la période après 3300 av. J.-C., ceux de la période intermédiaire, correspondant au passage du Néolithique Récent (ou Chalcolithique) au Bronze Ancien, sont extrêmement rares. Cette lacune chronologique, apparue clairement dans les datations C-14 et confirmée par d'autres méthodes de datation absolue, se retrouve même sur des sites où les séquences d'occupation semblent continues (tels Dikili Tash, en Grèce du Nord, l'un des sites-clé de l'enquête). Le problème touche toute la partie Sud-Est des Balkans (Grèce du Nord, Bulgarie et Nord-Ouest de la Turquie), qui semble alors se vider de ses habitants pendant plusieurs siècles. - Pour expliquer ce phénomène, certains évoquent une rupture globale de l'occupation, qu'ils imputent à une crise écologique généralisée ou à l'arrivée d'envahisseurs étrangers. Mais il se peut qu'il s'agisse de simples déplacements des installations, sensiblement décalés dans le temps et indépendants les uns des autres, dus à des facteurs locaux. Le but du projet est d'explorer les différentes hypothèses en associant investigations archéologiques, nouvelles datations et recherches environnementales. - Dans un premier temps, on tâchera de circonscrire avec le plus de précision possible les limites chronologiques et géographiques de la lacune au moyen de nouvelles datations C-14. Celles-ci seront effectuées à partir d'échantillons fraîchement recueillis dans des contextes archéologiques bien définis, inscrits dans des séquences d'occupation plus longues, où les deux périodes (Néolithique Récent/Chalcolithique et Bronze Ancien) sont représentées. Une vingtaine de sites sont pressentis, répartis sur l'ensemble du territoire concerné. Tous sont en fouille actuellement ou le seront prochainement, ce qui permet, entre autres, d'envisager une interaction entre les résultats des datations et les stratégies de fouille. - Parallèlement, l'on entreprendra une étude plus approfondie de l'évolution du paysage et de l'environnement de la région, afin de déterminer les causes possibles de la rupture dans l'occupation des différentes parties. L'on complétera les données existantes par une série de nouvelles recherches effectuées le long de la vallée du Strymon, grand axe de communication Nord-Sud densément peuplé au centre de la zone considérée. Des sondages géomorphologiques (carottes) seront réalisés à différents endroits, puis les sédiments observés et leur contenu organique analysé et daté. - La confrontation des données issues des différentes branches de l'enquête devrait permettre de répondre à la question du dépeuplement - apparent ? - d'une partie des Balkans au 4e millénaire av. J.-C. L'enjeu historique est de taille puisqu'il s'agit de savoir à quel rythme et dans quelles conditions l'on passe d'un mode de vie et d'une organisation sociale qui plongent encore leurs racines dans les traditions paysannes du Néolithique à la mise en place de formations nouvelles, renfermant en elles les germes des sociétés plus complexes de l'âge du Bronze. - - ...

Coordinateur du projet

Zoi TSIRTSONI (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE RHONE-AUVERGNE

Aide de l'ANR 120 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter