BLANC - Blanc

Mécanique et électrochimie des films ultra-minces d'oxydes sur alliages métalliques aux échelles nano- et micrométrique – MELOXEL

Résumé de soumission

Le projet MELOXEL (Mécanique et ELectrochimie des films ultra-minces d'OXydes sur alliages métalliques aux échELles nano- et microscopique) s'inscrit dans le cadre plus vaste de programmes qui cherchent à prédire avec une précision raisonnable la durée de vie des matériaux métalliques à haute valeur ajoutée (tels que les aciers inoxydables). Le principal obstacle dans la prédiction des mécanismes de corrosion localisée est le manque de connaissance concernant l'influence de certains paramètres (principalement en mécanique) sur l'amorçage et la propagation des piqûres. Une meilleure compréhension (et prédiction) de ces mécanismes implique une approche pluridisciplinaire (impliquant la métallurgie, la mécanique, les analyses de surface, l'électrochimie) et multiéchelle couplant des mesures expérimentales à une modélisation adaptée. - - Les principaux objectifs du projet MELOXEL sont de coupler différentes techniques en mécanique, physique et électrochimie et de développer de nouvelles méthodes d'analyse pour répondre à la question majeure : quel est le degré d'homogénéité (mécanique, chimique et électrochimique) de la surface d'un alliage métallique aux échelles nanoscopique et microscopique et comment cela affecte-il la passivité et la sensibilité à la piqûration de ces alliages ? - - Le projet MELOXEL s'articule autour de 5 actions qui seront menées dans le cadre d'une collaboration entre l'Institut Carnot de Bourgogne (Dijon), l'Ecole Nationale Supérieure des Mines de Paris, l'Institut National des Sciences Appliquées (Strasbourg), l'Université d'Erlangen-Nuremberg (Allemagne) et l'AGH University of Science and Technology (Pologne). Aux échelles nanoscopique et microscopique, il s'agira de : - -déterminer les gradients de composition chimique dans les films passifs - -mesurer le champ de déformation et les lois de comportement des interfaces passives - -modéliser le comportement mécanique des matériaux passifs avec une microstructure complexe (typique des cas industriels) en développant une méthode de réduction adaptive de modèles - -étudier expérimentalement le comportement électrochimique des interfaces passivables. - -développer une simulation numérique par éléments finis couplant les processus de diffusion et le champ de déformation - Les résultats obtenus seront analysés en prenant en compte la microstructure réelle, le champ de déformation et la composition chimique des sites d'intérêt. L'effet d'un vieillissement sera également évalué. ...

Coordination du projet

Vincent VIGNAL (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 273 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter