Vulnérabilité - Vulnérabilité : climat et milieux

Episodes météoclimatiques extrêmes et redistribution des masses sédimentaires et des polluants associés au sein d'un système côtier – EXTREMA

Résumé de soumission

L'une des manifestations avérées du changement climatique est l'amplification des évènements météo-climatiques de grande ampleur. EXTREMA propose d'étudier, à court et moyen terme, les processus naturels générateurs de flux évènementiels de matière ainsi que leur impact sur la redistribution des polluants au sein des différents compartiments de la géosphère : Précipitations et dépôts de particules éoliennes (poussières sahariennes), crues, tempêtes, plongée d'eau froide (cascading) des marges continentales vers le milieu marin profond.

Ces épisodes paroxystiques génèrent en effet, sur des temps très courts, des transferts de masse exceptionnels et une intense redistribution des contaminants associés à la phase particulaire. Les flux impliqués, largement supérieurs à ceux résultant des processus de transfert moyen, sont souvent équivalents aux flux cumulés sur plusieurs mois, voire plusieurs années.

La vulnérabilité des milieux soumis à ces redistributions massives de polluants n'est pas établie. EXTREMA développe une démarche intégrée atmosphère/continent/milieu marin sur le système côtier du Golfe du Lion choisi en raison de sa vulnérabilité à la fois aux épisodes extrêmes d'origine météo-climatique et aux sources de pollution.

Coordination du projet

Frédérique EYROLLE (Organisme de recherche)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Aide de l'ANR 646 726 euros
Début et durée du projet scientifique : - 48 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter