NEURO - Neurosciences, neurologie et psychiatrie

Neurogenèse du bulbe olfactif chez les mammifères adultes – NEUROGENESE

Résumé de soumission

Neurogenèse du bulbe olfactif chez les mammifères adultes

Ce projet repose sur la collaboration de chercheurs spécialisés dans le renouvellement des neurones du système olfactif et vise à répondre aux questions fondamentales liées à la neurogenèse de l'adulte. Nous définirons le phénotype des néo-neurones et caractériserons les conditions de leur maturation en cherchant à : (i) comprendre comment s'effectue l'adressage et la migration des neuroblastes et, (ii) spécifier les mécanismes à partir desquels ils se différencient en neurones fonctionnels, les facteurs qui déterminent leurs phénotypes et les processus de signalisation qui leurs permettent d'atteindre la destination finale. Les modèles et procédures expérimentales envisagés viseront à rassembler des approches complémentaires comprenant la biologie cellulaire, l'imagerie fonctionnelle, la neurophysiologie et les sciences du comportement.
Nous avons montré que les neuroblastes expriment des récepteurs NMDA qu¿au moment où ils entament leur migration radiaire. Cette expression tardive contraste avec celle de l'embryon. Une autre singularité concerne la capacité des neuroblastes à émettre des potentiels d¿action. Elle n¿est observable chez les néo-neurones qu'une fois ceux-ci insérés dans le réseau. Nous utiliserons un modèle de culture organotypique pour approfondir l¿étude des relations entre cette séquence spécifique d'apparition des récepteurs aux neurotransmetteurs et la maturation des neurones bulbaires. L'utilisation d'un rétrovirus exprimant la GFP nous permettra de visualiser les neuroblastes dès les stades précoces puis de suivre, en temps réel, leur maturation morphologique et fonctionnelle durant leur prolifération, migration, différenciation puis leur intégration. Ce modèle nous permettra aussi de rendre compte des effets d¿une modification de l'environnement des neuroblastes, et de leurs propriétés intrinsèques (iRNA), sur les composantes physiologiques, morphologiques et moléculaires de leur maturation. Nous étudierons la cinétique d¿apparition et la distribution de marqueurs biochimiques de la synaptogenèse et de la différenciation neuronale. Les paramètres dynamiques de la maturation morphologique des neuroblastes seront aussi étudiés par imagerie cellulaire.
In vivo, nous étudierons l'effet de l'apprentissage sur la maturation des neuroblastes. Nous disposons d¿un modèle de souris transgénique dans lequel les glomérules stimulés par le lyral sont fluorescents. Nous activerons sélectivement ces glomérules au cours d'apprentissages olfactifs et étudierons comment cette stimulation interfère avec la maturation et l'intégration des néo-neurones. L'ensemble de ce travail devrait fournir de nouvelles données concernant la maturation si particulière des neuroblastes qui permet aux nouveaux neurones de s'insérer "silencieusement" dans un réseau fonctionnel sans en perturber son fonctionnement, puis d'apprécier l'impact de cette neurogenèse sur les fonctions cognitives.

Coordinateur du projet

INSTITUT PASTEUR (Divers public)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

INSTITUT PASTEUR

Aide de l'ANR 390 000 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles