Blanc Inter SIMI 10 - Blanc international - Sciences de l'information, de la matière et de l'ingénierie : Nanosciences

Nanoparticules de diamant fluorescentes: une sonde innovante pour étudier l’organisation macromoléculaire et le trafic dans les neurones – NeuroDiam

Résumé de soumission

L’objectif du projet NEURODIAM est d’étudier l’organisation macromoléculaire et le trafic intracellulaire des neurones à l’aide de nanoparticules fluorescentes, des nanodiamants fluorescents (fND) fonctionnalisés par la biotine.
Ces nanodiamants ont des propriétés parfaitement stables de fluorescence et une résonance de spin détectable d’une façon optique à température ambiante.

Quatre équipes sont impliqués dans ce projet:
1- L'équipe de Huan-Cheng CHANG du l'Institute of Atomic and Molecular Science (IAMS), à l'Academia Sinica à Taipei (Taiwan)
2- L'équipe d'Eric WU du Department of Applied Chemistry de la National Chi Nan University (NCNU), à Nantou (Taiwan)
3- L'équipe de François TREUSSART du Laboratoire de Photonique Quantique et Moléculaire (UMR CNRS 8537) à l'ENS Cachan
4- L'équipe de Michel SIMONNEAU, du Centre de Psychiatrie et Neurosciences (INSERM U894, et Univ. Paris Descartes) à Paris.

Ces équipes ont une expertise complémentaire en nanobiotechnologies, fonctionnalisation de surface appliquée aux nanosciences, nanophotonique, génétique moléculaire appliquée aux neurosciences.

Le projet s’articule sur la combinaison de microscopies nouvelles à haute-résolution, sur la construction de molécules transgéniques permettant l’expression de protéines chimères. Ces protéines pourront se lier aux fNDs via une interaction biotine-streptavidine.

Ces complexes fluorescents permettront de suivre trois fonctions clés des neurones :
1- le trafic dendritique, via des molécules FMRP modifiées ;
2- les modifications de morphologie des épines dendritiques, via des molécules HOMER modifiées
3- le trafic axonal rétrograde, via des molécules NGF et TRKA modifiées.
Ces trois fonctions ont un rôle clé dans la biologie des neurones normaux et dérégulés dans les maladies psychiatriques et neurodégénératives.

Ce projet doit permettre de nouvelles avancées dans la compréhension du fonctionnement du système nerveux central.
A terme, ce projet pourra être utilisé pour développer des tests cellulaires pour évaluer de nouvelles approches thérapeutiques de ces maladies.

Coordinateur du projet

Monsieur François Treussart (ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN) – francois.treussart@ens-cachan.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CPN INSTITUT NATIONAL DE LA SANTE ET DE LA RECHERCHE MEDICALE - DELEGATION DE PARIS V
IAMS Institute of Atomic and Molecular Science
NCNU National Chi Nan University
LPQM ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN

Aide de l'ANR 202 800 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles