Blanc SVSE 4 - Sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes : Neurosciences

Identification de nouveaux gènes impliques dans la génération des rythmes circadiens et leur entrainement chez la drosophile – ClockGen

Nouveaux gènes d'horloge chez la drosophile

Identification et caractérisation de nouveaux gènes impliqués dans la génération des rythmes circadiens et leur entrainement chez la drosophile <br />

Comprendre le fonctionnement d'une horloge circadienne au niveau moléculaire

L'horloge circadienne repose sur une boucle d'autorégulation transcriptionnelle négative. La période de 24h est déterminée par la durée de vie des protéines dont la quantité oscille au cours de la journée. Le projet vise à identifier de nouveaux gènes, en particulier des gènes codant pour des protéines ayant un rôle dans le contrôle post-traductionnel des activateurs transcriptionnels CLOCK et CYCLE et les répresseurs PERIOD et TIMELESS.

Approche génétique basée sur un crible comportemental. L'expression de gènes est altérée dans les neurones qui contrôlent le rythme veille-sommeil, grâce à l'expression ciblée d'un ARN interférent qui conduit à la baisse spécifique d'un transcrit dans ces neurones et à l'altération du rythme veille-sommeil lorsque le gène a une fonction circadienne. Les gènes candidats sont ensuite analysés en évaluant les effets moléculaires (oscillations protéiques) de leu inhibition par RNAi.

Les fonctions des deux ubiquitine ligases ont été caractérisées: CTRIP contrôle principalement la stabilité de la protéine CLOCK, en particulier les formes hautement phosphorylées présentes en début de journée (Lamaze et al., 2011), tandis que CUL3 contrôle principalement la protéine TIMELESS, en particulier les formes peu phosphorylées présentes en début de nuit (Grima et al. 2012).

Comprendre les mécanismes qui génèrent les rythmes veille-sommeil et pouvoir les utiliser pour contrecarrer les perturbations physiologiques qu'induit en particulier le travail posté chez l'homme.

Lamaze, A., Lamouroux, A., Vias, C., Hung, H. C., Weber, F., and Rouyer, F. (2011). The E3 ubiquitin ligase CTRIP controls CLOCK levels and PERIOD oscillations in Drosophila. EMBO Rep 12, 549-557.
Grima, B., Dognon, A., Lamouroux, A., Chelot, E., an

Coordinateur du projet

Monsieur François Rouyer (CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR SUD) – rouyer@inaf.cnrs-gif.fr

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CNRS (DR4) CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE - DELEGATION REGIONALE ILE-DE-FRANCE SECTEUR SUD

Aide de l'ANR 337 725 euros
Début et durée du projet scientifique : - 36 Mois

Liens utiles