Projet COPiLOtE - Certification des Centres de Données et de Services du Pôle de Données Océan – Odatis

3 questions sur ce projet lauréat de l’appel Flash science ouverte

En quoi l’application des principes de la science ouverte, à propos des données de la recherche, constitue un enjeu dans votre domaine, discipline ou spécialité ?

L’océan est un domaine partagé à l’échelle mondiale dont l’observation reste difficile et nécessite des moyens variés : satellites, navires, submersibles, observatoires autonomes, et analyse au laboratoire des échantillons recueillis. Obtenir une couverture de données suffisante et de qualité nécessite une coopération à différentes échelles et le développement des échanges et de l’interopérabilité.

De plus, l’océan est un milieu évolutif dans un contexte de changements globaux, chaque observation est précieuse car non reproductible : elle témoigne d’un état à instant précis et permet la constitution de séries temporelles caractérisant les tendances et permettant de comprendre sa trajectoire.

Quels sont les objectifs du projet et les approches envisagées pour y répondre ?

Poster présentation pôle ODATISLe Pôle de Données Odatis (www.odatis-ocean.fr), composante marine de l’Infrastructure de Recherche DataTerra, constitue un réseau de Centres de Données opérés par six organismes de recherche, plus la fédération des Universités Marines. Ce réseau vise à pérenniser et rendre accessible l’ensemble des observations marines françaises.

Afin d’améliorer les services proposés et d’être garant de leur qualité, l’ambition est que chaque Centre de Données vise la certification « Core Trust Seal ». Le projet Copilote fournit un support pour répondre aux exigences organisationnelles, méthodologiques et techniques de cette certification en impliquant toutes les parties prenantes : organismes, producteurs, gestionnaires et utilisateurs des données. 

L’objectif final est que les Centres de Données impliqués dans Odatis atteignent au moins le niveau 3 « Phase d’implémentation » pour les critères exigés.

Quelles sont les perspectives en termes d’applications potentielles pour la communauté scientifique du domaine, des autres champs disciplinaires, ou encore pour la société ?

Harmoniser les procédures de gestion de données, en application des principes « FAIR », est une ambition partagée par l’ensemble des Pôles de Données d’observation de la Terre, afin d’accéder de manière transparente aux données aux interfaces telles que Océan/Atmosphère, Terre/Mer…

Cette ambition est partagée au-delà de l’Infrastructure de Recherche Data Terra, notamment par le Pôle National des Données de Biodiversité.

Au total, l’ambition est de faciliter les études croisées géosphère et biosphère, de leur modélisation intégrée qui portent des enjeux sociétaux importants (changement climatique, réduction de la biodiversité, prévention des risques, évaluation de l’impact des activités humaines).

Les avancées méthodologies sont et seront partagées avec d’autres communautés (sciences sociales par exemple) notamment au sein des groupes de travail de la Research Data Alliance.

Le projet COPiLOtE est coordonné par Gilbert Maudire au sein de l’Ecole et Observatoire des Sciences de la Terre (Université de Strasbourg et CNRS). Il regroupe 4 partenaires : l’Ifremer, CNRS, IR Data Terra (UMS), et est financé pour une durée de 24 mois.