FRAL - Programme franco-allemand en Sciences humaines et sociales

Migration et discours haineux dans les médias sociaux - Une perspective cross-culturelle – M-PHASIS

Résumé de soumission

Au sein des sociétés occidentales, le phénomène de migration s'accompagne souvent d'un haut niveau d'anxiété publique et se traduit par une augmentation significative des discours haineux envers les immigrés et les minorités. Le web participatif et les médias sociaux semblent être un terrain fertile en ce sens.

En se concentrant sur leur dimension sociale, le projet M-PHASIS cherche à étudier les discours haineux liés aux migrants, dans les médias sociaux. Il vise à mieux appréhender la prévalence et l'émergence de ceux-ci dans les contenus générés par les utilisateurs en ligne, en France et en Allemagne, afin de :

1. Faire progresser la compréhension des discours haineux en tenant compte des caractéristiques lexicales, syntaxiques et contextuelles du phénomène.
2. Développer un protocole de recherche pour détecter les discours haineux et les classer en fonction de leurs référents, des représentations véhiculées, ainsi que de leurs caractéristiques circulatoires.
3. Améliorer les méthodes de détection du discours haineux en termes de validité et de fiabilité.
4. Mener une comparaison cross-culturelle du discours haineux en France et en Allemagne.
5. Procéder à l'archivage et à l'annotation d'exemples réels de discours haineux provenant de médias sociaux, qui seront diffusés à la communauté de recherche pour des analyses secondaires à la fin du projet.

Notre hypothèse de recherche est que le discours haineux contre les migrants dans les médias sociaux :
• est dépendant du contexte: il doit être appréhendé et analysé par rapport à son contenu topique environnant, aux médias, ainsi qu'aux conditions socioculturelles de son apparition.
• se manifeste de différentes manières qui peuvent être systématisées: le discours haineux peut être compris à travers ses caractéristiques linguistiques mais peut aussi être implicite, véhiculé de manière plus subtile.

Nous voulons alors examiner quels types de contextes se lient à quels types de discours haineux. Le projet adopte une approche interdisciplinaire vis-à-vis de son objet et cherche à bénéficier des apports de l'Informatique en matière de traitement automatique de discours. In fine, les connaissances acquises dans ce projet permettront de produire une application logicielle détectant et / ou bloquant automatiquement les commentaires haineux.

Les ressources développées au cours de ce projet seront rendues accessibles dans des plateformes Open Access. Un démonstrateur web sera mis en place pour valider les développements scientifiques réalisés dans le projet.

Coordination du projet

Angeliki MONNIER (CENTRE DE RECHERCHE SUR LES MÉDIATIONS (CREM))

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

JGUM Johannes Gutenberg-Universität Mainz
SAAR Universität des Saarlandes
EA3476 CENTRE DE RECHERCHE SUR LES MÉDIATIONS (CREM)
LORIA Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications

Aide de l'ANR 252 440 euros
Début et durée du projet scientifique : février 2019 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter