FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Environnement et santé en Union soviétique et dans les États successeurs. Monde toxique et corps écologique, 1945–2000 – EnviroHealth

Résumé de soumission

L’équipe franco-allemande part du constat des circonstances uniques qui ont accompagné la fin et la sortie de l’URSS: un État-providence failli, de forts niveaux de contamination, l’effondrement de l’ordre politique et des bouleversements socio-économiques. Elle poursuit trois objectifs de recherche:
1. étudier, dans une perspective d’histoire politique et sociale, comment décisions politiques et processus économiques ont créé des relations toxiques entre humains et nature et des “écologies inéluctables”;
2. écrire une histoire de l’expérience qui déterminera comment les acteurs, individuellement et collectivement, ont vécu l’exposition aux toxines et la maladie et comment elles ont transformé leur mécontentement en mobilisation sociale;
3. dans une perspective d’histoire comparative et transnationale, situer l’URSS et les États successeurs dans le champ “environnement et santé”. Cette “East Side Story” pourrait révéler des processus que les cadres interprétatifs créés pour les pays occidentaux sont impropres à appréhender.

Le projet se décompose en trois études, réunies en deux thématiques. Outre la Russie, elles couvrent l’Ukraine et le Kazakhstan.
Thématique A : Chimisation de l’environnement et du corps
- Étude 1 : Les conséquences sanitaires de la modernisation agricole par la chimie
- Étude 2 : Chimisation du corps et traitement du cancer

Thématique B : Atmosphère irrespirable, santé menacée et contestation sociale
- Étude 3a : Bratsk : Colosses de la planification et usines pollueuses en Sibérie orientale
- Étude 3b : Ust’-Kamenogorsk (Oskemen) : Capitale de l’armement dans l’Altaï kazakh.

Les quatre chercheurs sont épaulés par trois équipes franco-allemandes d’experts. Comprenant dix spécialistes, elles nourrissent le projet de compétences méthodologiques et thématiques en histoire du corps, des systèmes de santé et en histoire environnementale.

Les trois objectifs de recherche se déclinent en cinq questionnements :
1. comment les complexes agrochimique, énergétique et militaro-industriel ont créé des « écologies inéluctables » ;
2. comment les acteurs sociaux ont problématisé le lien de causalité entre les réactions corporelles et les polluants accumulés dans l’environnement ;
3. de quel poids les problèmes écologiques ont pesé dans les réformes des systèmes de santé ;
4. comment les réglementations sanitaires et valeurs limites ont été élaborées, négociées et mises en pratique ;
5. pourquoi et comment des théories médicales alternatives et de nouvelles pratiques et discours sur le corps se sont développées.

Le projet réunit en une démarche cohérente des approches souvent traitées séparément : histoire des savoirs, du genre, du corps, concepts de citoyenneté biologique et de justice environnementale.

L’objectif organisationnel du projet est d’élargir le réseau de recherche établi lors de la première phase de financement. La mutualisation des compétences encouragera la coopération franco-allemande en histoire de l’Europe de l’Est.

Coordinateur du projet

Monsieur Marc Elie (Centre d'Etudes des Mondes Russe, Caucasien et Centre-Européen)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CERCEC Centre d'Etudes des Mondes Russe, Caucasien et Centre-Européen
Institut für Osteuropäische Geschichte und Landeskunde, Eberhard Karls Universität Tübingen

Aide de l'ANR 265 815 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2021 - 36 Mois

Liens utiles

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter