Colloque Gouverner/Administrer, 13 janvier 2014 - Paris

Colloque Gouverner/Administrer, 13 janvier 2014

La question de la gouvernabilité des sociétés démocratiques, c'est-à-dire le degré auquel elles sont susceptibles d'être gouvernées et en particulier le degré auquel les autorités sont en mesure d'exercer un pouvoir de commandement sur elles, est une préoccupation de longue date.

Toutefois, les recherches menées ces dernières années ont eu tendance à délaisser le thème de la gouvernabilité pour celui de la gouvernance et à laisser dans l'ombre la question de la spécificité du rôle et du statut des autorités politiques officielles.

Dans ce contexte, l'Agence Nationale de la Recherche lançait en 2008, le programme "Gouverner et administrer".

L'objectif de ce programme était de s'intéresser en priorité aux concepts et aux institutions de gouvernement et d'administration. Plus précisément, il s'agissait de susciter des recherches actualisant les connaissances sur le pouvoir des autorités publiques, leur rôle dans la fabrication et la mise en œuvre des institutions et des règles au cœur des pratiques de gouvernement et d'administration, ainsi que sur la légitimité des agents qui les représentent au quotidien.

Afin de présenter les résultats des travaux soutenus dans le cadre de ce programme sur la fonction de gouvernement et le rôle de l'Etat, l'ANR organise le 13 janvier 2014 un colloque en partenariat avec Sciences Po. Cette manifestation doit permettre d'identifier, à partir d'exemples choisis dans des époques, des pays et des secteurs diversifiés, une synthèse des transformations profondes et des évolutions récentes sur ces thèmes. Ce colloque est organisé avec le concours de Jacques Chevallier (Université Paris 2 Panthéon-Assas, CERSA-CNRS), Frédéric Sawicki (Université Paris I-Panthéon Sorbonne, CRPS-CNRS) et Anne Verjus (CNRS, Triangle).

Quatre axes de recherche seront analysés dans une perspective large et pluridisciplinaire :

  1. Les formes de gouvernement incluant des perspectives historiques, économiques, européennes et internationales afin de mettre en valeur leurs spécificités et leur originalité dans le contexte actuel,
  2. Les savoirs de gouvernement par une large fresque partant d'analyses précises dans des contextes historiques ou actuels de façon à présenter une réflexion conceptuelle sur l'autonomie de ces savoirs,
  3. Les Instruments de gouvernement dans les secteurs de l'administration des finances, de la justice pénale et des politiques sociales,
  4. Les pratiques de gouvernement dans les secteurs diversifiés (emploi en politique,  partis politiques et médias, intercommunalité).

 

Organisé en partenariat avec Sciences Po