Actu
28/11/2014

Accueil de chercheurs de haut niveau : les premiers lauréats sélectionnés

Dans un contexte international de mobilité des chercheurs, l’appel à projets "Accueil de chercheurs de haut niveau" vise à renforcer l’attractivité de la France. Ce nouvel instrument de financement offre aux meilleurs scientifiques en provenance de l’étranger d’excellentes conditions d’accueil au sein des organismes de recherche nationaux. Les résultats de la première édition viennent d’être publiés. 28 chercheurs de classe mondiale, porteurs de projets de haut niveau d’excellence, en sont lauréats. Près de deux tiers d’entre eux sont issus d’un pays européen.

Initié dans le cadre du plan d’action 2014 de l’ANR, "Accueil de chercheurs de haut niveau" est un instrument de financement dédié aux personnes. Il permet à des scientifiques de toute nationalité de s’installer en France et d’y mener un projet de recherche dans un établissement de renom. Le financement de l’agence permet aux laboratoires français de concrétiser cet accueil et aux chercheurs de conduire leur projet.

Faisant l’objet d’un appel à projets spécifique, ce dispositif est ouvert à tous les domaines scientifiques. Il s’adresse à deux profils de chercheurs : des scientifiques de tout premier plan dont la carrière est largement reconnue au niveau mondial et des jeunes chercheurs à fort potentiel, justifiant d’un niveau d’excellence au plan international. La réponse à cet appel est un travail collaboratif entre le chercheur et l’établissement hôte.

Un succès auprès des chercheurs européens et d’Amérique du Nord

Première en date, l’édition 2014 a été un véritable succès. 190 propositions ont été déposées à l’ANR par des candidats venant majoritairement d’un organisme de recherche européen (68%), dont notamment 10% issus de laboratoires italiens. L’Amérique du Nord est également largement représentée avec 23% de candidatures. Quelques candidatures sont également originaires d’Afrique, d’Asie et d’Amérique du Sud. 30% des candidats sont des chercheurs de nationalité française et 45% d’une autre nationalité européenne. Parmi les lauréats, des proportions semblables sont représentées, à savoir 75% de chercheurs en provenance d’un organisme européen (dont 15% d’Allemagne et 15% du Royaume-Uni) et 21% d’Amérique du Nord, 32% des chercheurs sélectionnés étant de nationalité française et 57% d’une autre nationalité européenne.

28 projets sélectionnés couvrant un grand nombre de disciplines

Les propositions soumises relèvent aussi bien des sciences de la vie, de la santé et des écosystèmes (48% des projets déposés) que des sciences de l’information, de la matière et de l’ingénierie (38%) et des sciences humaines et sociales (14%). Si la majeure partie des disciplines est représentée parmi les 28 projets sélectionnés, plus de 40% d’entre eux se positionnent sur des sujets de biologie santé.
La sélection des projets a fait l’objet d’un processus d’évaluation par les pairs, basé sur des standards internationaux et faisant appel à des experts français et étrangers.

Plus de 14 millions d’euros vont être alloués par l’ANR à ces projets. Le financement attribué par l’agence va permettre aux lauréats de s’installer en France pour 3 à 4 ans, de constituer une équipe de recherche et de réaliser un projet ambitieux et à fort impact, sur un sujet scientifique peu, voire non présent en France. La dotation peut couvrir tout ou partie du salaire du chercheur ainsi que les dépenses de fonctionnement et d’équipement. Les projets démarreront d’ici le début de l’année 2015.

Un nouvel appel à projets sera lancé au printemps 2015. Une préannonce sera publiée environ deux mois avant l’ouverture de l’appel sur le site de l’ANR.

En savoir plus :