FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Des liens invisibles. Le réseau international d'investissements immobiliers et leur impact sur les marchés du logement – INTREALES

Résumé de soumission

L'immobilier est devenu un actif d'investissement international qui passe souvent par des sociétés anonymes situées dans des paradis fiscaux. Des données ont permis d'identifier le roi de Jordanie, des ordres religieux, des oligarques russes et le président des Émirats arabes unis comme étant les bénéficiaires effectifs de ces investissements. Mais ces exemples résistent-ils à un examen quantitatif ? Qui se cache derrière les investissements immobiliers réalisés par des sociétés établies dans des paradis fiscaux ? Comment le réseau international de propriétaires est-il structuré ? Quels sont ses effets sur les villes, par exemple sur les prix de l'immobilier, le niveau des loyers et l'inoccupation des locaux ? L'investissement immobilier dans les paradis fiscaux conduit-il à une construction axée sur des biens haut de gamme plutôt que sur les besoins de la population locale ? Le projet "Des liens invisibles. Le réseau international d'investissements immobiliers et leur impact sur les marchés du logement" apporte des réponses à ces questions. Pour ce faire, une équipe internationale de chercheurs spécialistes des investissements immobiliers internationaux s'associe pour éclairer le marché immobilier international d'une perspective transnationale. Le projet comporte trois volets. Premièrement, nous quantifions les investissements immobiliers internationaux en provenance des paradis fiscaux dans cinq pays d'origine pour lesquels nous disposons de données : France, Allemagne, UK, Norvège et USA. Nous apporterons une estimation globale de la richesse immobilière dans les paradis fiscaux sur la base des fuites provenant des paradis fiscaux (Module 1, Quantification). Deuxièmement, nous décrivons la structure de l'investissement immobilier international. Nous créons des données sur les chaînes de propriété des entreprises à l'origine de ces investissements et décrivons le réseau international qui en résulte afin d'expliquer comment il dissimule la (dé)centralisation de la propriété (Module 2, Structure). Troisièmement, nous nous intéressons à l'impact de l'investissement immobilier international sur les économies d'accueil. Nous apportons des preuves de son impact sur les prix de l'immobilier et les niveaux de loyer (Package 3, Impacts). Le projet fournira des données pertinentes sur la taille du marché immobilier détenu par des structures invisibles, son importance dans les différentes économies d'accueil, ainsi que sa croissance dans le temps. Nous montrerons également comment les investissements immobiliers internationaux interagissent avec les objectifs politiques et de logement de la ville d'accueil. Les analyses seront publiées dans des articles académiques. Nous organiserons un atelier sur les investissements immobiliers internationaux ainsi que des séminaires à Paris et à Munich et nous diffuserons les résultats via le EU Tax Observatory.

Coordination du projet

Gabriel ZUCMAN (Ecole d'Economie de Paris)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

PSE Ecole d'Economie de Paris
LMU Université de Munich

Aide de l'ANR 662 240 euros
Début et durée du projet scientifique : mai 2024 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter