CE55 - Sociétés et territoires en transition

Intégration de données spatiales multisources pour la surveillance des écosystèmes sous la pression des activités de loisir extérieurs – IntForOut

Résumé de soumission

Dans le cadre de la mise en place de solutions durables pour les objectifs "Vie sur terre" (#15), "Action climatique" (#13), et "Tourisme durable" (cible 8.9) et notamment pour mesurer les pressions humaines exercées sur les écosystèmes, le but du projet IntForOut est de développer de nouvelles méthodes et outils pour construire des référentiels de données spatio-temporelles intégrant des données hétérogènes provenant de multiples sources de données spatiales : autorités nationales, régionales et locales, communautés de chercheurs et de citoyens (via la science participative ou l'information géographique volontaire). IntForOut se concentrera sur la question du dérangement de la faune provoquée par les activités récréatives en montagne. Dans ce contexte géographique en pleine mutation, l'intégration multisource permettra de partager les connaissances, entre chercheurs de plusieurs disciplines, avec les gestionnaires du territoires et avec les usagers, ce qui, à son tour, améliorera la surveillance des écosystèmes sur de grandes échelles spatiales et temporelles. Le projet proposera une approche basée sur des méthodes d'ingénierie des connaissances (graphe de connaissances) pour obtenir, représenter et fournir l'expertise nécessaire au cours du processus d'intégration et pour les parties prenantes qui gèrent les écosystèmes. Le processus d'intégration sera basé sur la mise en correspondance de données multi-échelles, l'évaluation de la qualité, l'enrichissement sémantique, ainsi que la description des métadonnées. Un graphe de connaissances ouvert et des référentiels pour la surveillance des écosystèmes seront disponibles dans une plateforme ETL ouverte et modulable. L'intégration des données sera testée concrètement dans deux cas pilotes en montagne (les Bauges et Chamonix Mont-Blanc), avec pour objectif de rendre ces enjeux Humains-faune visibles et de proposer des leviers de mitigation aux gestionaires du tourisme, tel que la sensibilisation des usagers via la science participative ou le calcul de routes résilientes à destination.

Coordination du projet

Ana-Maria RAIMOND (Laboratoire des sciences et technologies de l'information, pour la ville et les territoires durables.)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

CREA Mont-Blanc Centre de Recherche sur les Écosystèmes d'Altitude
LIFAT Laboratoire d'Informatique Fondamentale et Appliquée de Tours
LASTIG Laboratoire des sciences et technologies de l'information, pour la ville et les territoires durables.
LECA LABORATOIRE D'ECOLOGIE ALPINE

Aide de l'ANR 606 831 euros
Début et durée du projet scientifique : janvier 2024 - 42 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter