CE35 - Maladies infectieuses et environnement

Interactions multi-organismes dans le cadre de la stratégie de lutte contre la dengue basée sur Wolbachia – MINT

Résumé de soumission

À Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, des moustiques Aedes aegypti infectés par Wolbachia, une bactérie symbiotique intracellulaire héréditaire qui rend son hôte résistant aux virus, ont été déployés comme stratégie de lutte innovante pour prévenir les épidémies dues au virus de la dengue (DENV). Cependant, il a été démontré que l'infection du moustique par Wolbachia modifie la diversité des virus et des bactéries qui y résident. En outre, il a été démontré que le microbiote du moustique affecte la sensibilité de son hôte aux arbovirus et peut modifier la compétence du vecteur, ce qui peut avoir des conséquences en aval sur la transmission des arbovirus par les moustiques. Cependant, malgré la possibilité que ces interactions aient un impact sur la durabilité de l'intervention basée sur la stratégie Wolbachia, notre compréhension actuelle des interactions entre Wolbachia et le microbiote des moustiques est encore limitée.
Ici, nous visons à étudier les interactions globales entre Wolbachia et le microbiote des moustiques, et leurs effets sur la compétence vectorielle des moustiques pour les arbovirus. Nous émettons l'hypothèse que ces interactions moduleront la force du blocage du DENV induit par Wolbachia, ce qui aura un impact sur l'efficacité à long terme de la stratégie de biocontrôle de Wolbachia actuellement mise en œuvre dans 13 pays à travers le monde.
Une analyse métagénomique sur des moustiques sauvages infectés ou non par Wolbachia sera réalisée pour étudier comment l'infection par Wolbachia modifie la composition du microbiote du moustique (bactéries et virus). Les composants bactériens et viraux du microbiote qui ont montré une abondance différentielle en présence de Wolbachia seront isolés. Nous étudierons ensuite la capacité de ces bactéries et virus isolés à influencer la compétence vectorielle pour le DENV chez les Ae. aegypti infectés par Wolbachia et sans Wolbachia.
La stratégie Wolbachia étant déployée dans de plus en plus de pays, il est essentiel d'étudier les impacts des interactions multitrophiques Wolbachia × microbiote chez les moustiques sur le phénotype de blocage du virus et sur la transmission des arbovirus. L'originalité du projet MINT réside dans i) l'utilisation d'une approche communautaire globale pour comprendre les interactions microbiennes sur le phénotype de l'hôte vecteur ii) la tentative de modifier la composition du microbiote chez Ae. aegypti afin de mesurer son impact sur le blocage du virus induit par Wolbachia. À cette fin, le projet MINT combine la virologie, la bactériologie, la bioinformatique, la biologie des vecteurs et l'expertise en entomologie médicale pour examiner une question de recherche fondamentale dans le contexte d'un environnement d'étude éco-épidémiologique très pertinent. Les résultats générés par MINT apporteront des connaissances primordiales à l’identification des facteurs de risque environnementaux qui renforceraient ou compromettraient le blocage du virus induit par Wolbachia et, par conséquent, l'efficacité de la lutte antivectorielle basée sur Wolbachia.

Coordination du projet

Myrielle DUPONT-ROUZEYROL (Unité de Recherche et d’Expertise Dengue et Arboviroses)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Institute of Vector-Borne Disease, Monash University
ISEA Institut de Sciences exactes et appliquées
IPNC Unité de Recherche et d’Expertise en Entomologie médicale
IPNC Unité de Recherche et d’Expertise Dengue et Arboviroses
IP Unité de Virus et interférence ARN

Aide de l'ANR 709 285 euros
Début et durée du projet scientifique : mars 2024 - 60 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter