FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Gouvernance globale, dynamiques locales, régimes transnationaux de la grâce de la daterie apostolique à Rome (17e siècle) – GRACEFUL17

Résumé de soumission

GRACEFUL17 vise à constituer une équipe de recherche transnationale entre l'École nationale des chartes, l'Université Goethe de Francfort, l'École française et le Deutsches Historisches Institut de Rome, et l'Université de Reims pour étudier un thème transnational : le système de gouvernance des régimes de grâce pontificaux. Les études soulignent que le début de la période moderne mit en valeur les États et les princes absolutistes, et non les administrations archaïques de la papauté dispensant des grâces aux pétitionnaires entre l'Atlantique, l'Europe et l'Indo-Pacifique. Nos objectifs vont au-delà d'une simple correction empirique : ils exigent également un changement herméneutique pour mieux comprendre l'autorité et les actes autoritaires qui sont restés sous le radar de l'historien.La grâce était alors gérée comme une ressource infinie qui gouvernait les âmes autant que les sujets, sur un spectre allant de l'absolution sacramentelle à l'apurement de routine des transactions de biens ecclésiastiques. Compte tenu du style réactif de gouvernance des premières politiques européennes modernes, nous souhaitons entreprendre un virage copernicien dans l'histoire de ces entités mondiales que furent les premiers catholicismes modernes et la papauté. Nos conclusions ne devraient pas nous ramener à des récits de centralisation du haut vers le bas, mais plutôt soutenir l'analyse du bas vers le haut des régimes de grâce dans une gouvernance mondiale qui était ainsi sous-tendue par des dynamiques locales.

Afin de naviguer dans les océans des documents des Archives du Vatican et de gérer la masse de données qui en résulte, notre programme de recherche cherche d’abord à entrelacer une composante de recherche en équipe qui fournit des données statistiques représentatives sur les grandes dimensions des régimes de grâce pontificaux au XVIIe siècle, et une composante monographique d'études de cas examinant les dynamiques locales. Ensuite, il vise à équilibrer cet axe de recherche approfondi sur un type spécifique de grâce – la provision pontificale "sur place" aux offices ecclésiastiques inférieurs au détriment des canaux de recrutement locaux – avec un axe transversal dans la composante Compagnon de la Grâce qui considère la gamme complète des grâces pontificales et des institutions qui les octroient au début de la période moderne. Par ailleurs, il s'engage à utiliser les ensembles de données ainsi accumulés comme pilote pour le développement de la gestion des données numériques dans la composante Humanités numériques qui étendent la durée de vie et l'accessibilité de nos données au-delà de ce projet. En se concentrant enfin sur la formation des chercheurs en début de carrière pour lesquels cette proposition de subvention a été conçue, GRACEFUL17 cherche à remettre la grâce comme principe d'organisation des collectivités humaines dans l'agenda de recherche des sciences humaines ainsi que des sciences anthropologiques, sociales et politiques.

Coordinateur du projet

Monsieur OLIVIER PONCET (CENTRE JEAN-MABILLON)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

Direction des études - Epoques moderne et contemporaine
DHI Roma Deutsches Historisches Institut Rom
CERHIC Centre d'Etudes et de Recherche en HIstoire Culturelle
EA3624 CENTRE JEAN-MABILLON
Goethe-Universität Frankfurt

Aide de l'ANR 758 209 euros
Début et durée du projet scientifique : août 2023 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter