FRAL - Appel Franco-allemand en sciences humaines et sociales

Rétablissement du Soi : une perspective phénoménologique sur la schizophrénie – SelfRecovery

Résumé de soumission

Le projet vise à l'étude du processus de rétablissement dans les troubles du spectre de la schizophrénie (TSS). L'objectif de la recherche est de concevoir un cadre conceptuel capable de décrire l'expérience vécu du rétablissement, les processus phénoménologiques en jeu dans et leurs conditions de possibilité. Depuis une perspective phénoménologique la question du rétablissement expérientiel est liée à la notion centrale du Self. En effet, il a été avancé que les TSS peuvent être phénoménologiquement décrits comme des troubles de l’expérience de soi ou des perturbations de l'ipseité. Les aspects les plus centraux de ces perturbations se manifestent par une diminution de l'auto-affection, une hyperréflexivité et une perte de l'emprise du sujet sur le monde et sur sa propre expérience. La phénoménologie du rétablissement va s’intéresser à la manière dont le Self va pouvoir rétablir sa prise sur le monde et sur sa propre expérience. Comment décrire comment cela fait de se rétablir en tant que membre de la société, de se réapproprier et de reformuler sa propre identité afin d'habiter le monde à nouveau ? Le présent projet propose de chercher des réponses à ces question depuis la perspective des personnes concernées. La méthodologie de ce projet interdisciplinaire sera double. D'une part, nous mènerons une analyse phénoménologique de type philosophique qui nous permettra d'identifier les concepts opératoires de la littérature scientifique et philosophique qui nous permettent de décrire l'ipséité et ses processus constitutifs. D'autre part, nous mènerons plusieurs enquêtes qualitatives pour explorer la manière singulière de se rétablir. Nous utiliserons des méthodes d'entretiens qualitatifs inspirées de la phénoménologie (IPA, IPSE, PGQR) et des méthodes issues de l'anthropologie culturelle (go along, focus group). Il s'agira d’abord de décrire ce que cela fait de vivre avec un soi perturbé et ce que cela fait de s’en rétablir (analyse phénoménologique statique). La deuxième étape se concentre sur les processus en jeu dans les perturbations du soi et dans le rétablissement en saisissant ces expériences dans leur déroulement temporel. La description de ces processus fait appel à une approche génétique en phénoménologie. Enfin, la troisième étape thématise les structures pré ou a-subjectives qui rendent possible le rétablissement de l’ipseité. Cette étape se concentre sur le contexte intersubjectif, narratif et institutionnel qui fonctionne comme un support transcendantal pour l'émergence et les institutions de l'ipséité (analyse phénoménologique générative). Avec cette triple approche, nous chercherons à étudier les processus en jeu dans le rétablissement en les comparant à ceux en fonction dans l'ontogenèse du soi et des institutions de ses identités narratives, imaginatives et sociales. Nous espérons par là faire émerger, de manière inductive, des stratégies innovantes qui pourront ensuite être transférées dans les protocoles de soin.

Coordination du projet

Tudi Gozé (EQUIPE DE RECHERCHE SUR LES RATIONALITES PHILOSOPHIQUES ET LES SAVOIRS)

L'auteur de ce résumé est le coordinateur du projet, qui est responsable du contenu de ce résumé. L'ANR décline par conséquent toute responsabilité quant à son contenu.

Partenaire

BUW Institut für Transzendentalphilosophie und Phänomenologie, Bergischen Universität Wuppertal
ERRAPHIS EQUIPE DE RECHERCHE SUR LES RATIONALITES PHILOSOPHIQUES ET LES SAVOIRS

Aide de l'ANR 870 869 euros
Début et durée du projet scientifique : octobre 2023 - 36 Mois

Liens utiles

Explorez notre base de projets financés

 

 

L’ANR met à disposition ses jeux de données sur les projets, cliquez ici pour en savoir plus.

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour recevoir nos actualités
S'inscrire à notre newsletter